Page d'accueil > AROMATHERAPIE > Les bienfaits de l’huile essentielle d’Encens

Les bienfaits de l’huile essentielle d’Encens

Quel encens choisir ?

L’Encens est souvent associé à des images de volutes montant d’un bâtonnet incandescent ou à des souvenirs d’odeurs de lieux de culte et cérémonies religieuses.

Quel encens choisir ? Appelé aussi Oliban, ce petit arbre des régions tropicales arides d’Afrique ou d’Arabie, produit une gomme-résine blanche, qui, à la suite de l’incision de son écorce, s’écoule et durcit à l’air. Elle prend alors une forme de « larme », translucide et jaune dorée, récoltée à même le tronc ou au sol, et utilisée depuis la nuit des temps dans de nombreuses traditions.

Il existe différentes espèces d’arbre à Encens, la plus recherchée étant celle de Somalie : Boswellia carterii. La distillation de son exsudat nous offre une huile essentielle aux notes résineuses, boisées et chaudes, utilisée en aromathérapie pour ses effets cicatrisants, antidégénératifs et désclérosants, ainsi qu’anti-infectieux.

Également anti-inflammatoire, antalgique et décongestionnante, elle est intéressante dans des contextes de maladies auto-immunes. Des propriétés anticancéreuses ont aussi été constatées au cours de certaines études. Enfin, son action régulatrice nerveuse en fait une alliée de choix pour une utilisation à usage relaxant et/ou méditatif.

 

Ses principales indications sont les suivantes :

  • Dépression nerveuse, angoisse, stress, fin de vie
  • Irritations de la peau, cicatrices chéloïdes, plaies, ulcères
  • Etats inflammatoires articulaires et tendineux
  • Infections respiratoires d’origine virale

 

Comment l’utiliser ?

  • Douleurs physiques, états inflammatoires : 2 à 4 gouttes d’huile essentielle d’Encens, à diluer dans du macérat huileux d’Arnica, puis à appliquer sur la zone douloureuse. Geste à reconduire 2 ou 3 fois dans la journée. Idéalement à associer à d’autres huiles essentielles anti-inflammatoires et/ou antalgiques.
  • Cicatrices, irritations de la peau : 1 à 2 gouttes, à diluer dans une noisette d’huile végétale de Rose musquée et/ou macérat huileux de Calendula, puis faire pénétrer délicatement sur la zone concernée. A renouveler 2 à 4 fois par jour, pendant quelques jours.
  •  Anxiété, stress, douleur morale : 1 goutte d’HE d’Encens, à diluer dans une noisette d’huile végétale de noyau d’Abricot, à appliquer sur la face interne des poignets, à respirer profondément 4 à 5 fois de suite. Peut être associé à 1 goutte d’huile essentielle de Camomille romaine, Chamemelum nobile. Geste à faire 2 à 4 fois dans la journée, selon les besoins.

 

Précautions d’emploi

HE Encens : déconseillée au premier trimestre de la grossesse et pendant l’allaitement, et chez l’enfant de moins de 6 ans. Prudence chez le sujet allergique. Ne pas appliquer pure, à diluer. Eviter son utilisation chez le patient psychotique, notamment par voie olfactive. Bien respecter voies d’administration et dosages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
error

Vous aimez notre blog ? Faites le savoir !

Pinterest