Page d'accueil > AROMATHERAPIE > Voyez la vie du côté Saro !

Voyez la vie du côté Saro !

État grippal et fatigue ?

Le Saro, Cinnamosma fragrans, est un arbre des forêts de Madagascar. Plante traditionnelle de la pharmacopée malgache, l’utilisation de ses feuilles en décoction, contre les états grippaux et la fatigue, est ancestrale.

Son huile essentielle, découverte il y a une vingtaine d’années, fait maintenant partie des grandes huiles essentielles aux propriétés antivirales remarquables, tout comme celle de Ravintsara, Cinnamomum camphora CT 1.8 cinéole. Obtenue par distillation des rameaux et feuilles, elle présente des notes olfactives vertes et cinéolées (c’est-à-dire à l’odeur d’eucalyptol).

Le Saro est préconisé dans la prévention des infections hivernales !

A la fois antibactérienne, antivirale, antifongique et antiparasitaire, elle présente un intérêt dans les infections ORL et bronchiques, mais aussi urinaires, vaginales et cutanées. Son action immunostimulante en fait une huile de choix dans la prévention des infections hivernales, d’autant plus qu’elle possède aussi des propriétés mucolytiques et expectorantes. Elle est également antispasmodique et neurotonique.

L’huile essentielle de Saro est ainsi indiquée dans de nombreux états infectieux (rhumes, grippes, sinusites, cystites, vaginites, mycoses…), ainsi que dans les états de fatigue physique et nerveuse.

Le Saro est préconisé dans la prévention des infections hivernales !

Comment l’utiliser ?

  • Rhumes, états grippaux

Dès les premiers symptômes, diluer 3 à 4 gouttes d’huile essentielle de Saro dans une noisette d’huile végétale de noyau d’Abricot. Appliquer ce mélange sur le thorax, le haut du dos et le cou. Geste à renouveler 2 ou 3 fois dans la journée et à faire pendant 5 à 7 jours.

En prévention, en appliquer 1 à 2 goutte(s) pure(s) ou diluée(s) sur les poignets et/ou la voute plantaire, tous les matins pendant quelques jours, en cas de rhumes dans l’entourage.

  • Fatigue, découragement, manque de motivation

En déposer 1 goutte pure ou diluée sur les poignets, en début de journée. La respirer profondément 4 à 5 fois de suite. A faire tous les matins, sur 5 à 7 jours. Protocole qui peut être reconduit sous réserve d’instaurer régulièrement des fenêtres thérapeutiques.

  • Diffusion atmosphérique à visée assainissante et positivante

Réaliser le mélange suivant dans un flacon en verre teinté avec codigoutte de 10 ml :

Mode d’utilisation :

Déposer une trentaine de gouttes du mélange dans un diffuseur. Faire diffuser 5 à 10 minutes, 3 à 4 fois par jour, selon la tolérance respiratoire, et en respectant les règles habituelles de diffusion pour l’appareil utilisé.

Précautions d’emploi 

HE Bois de Hô : déconseillée au 1er trimestre de la grossesse

Ess. Citron jaune : déconseillée au 1er trimestre de la grossesse et chez le jeune enfant sans avis médical. Photosensibilisante, pas d’exposition au soleil dans les 8 heures suivant son application cutanée. Peut fluidifier le sang à forte dose, à éviter en cas de traitement anticoagulant.

HE Saro : déconseillée au 1er trimestre de la grossesse et chez l’enfant de moins de 3 ans. Contre-indiquée chez le sujet épileptique, ou avec antécédents de convulsions. Déconseillée en diffusion chez le sujet asthmatique. Prudence chez le patient sous immunosuppresseur.

Bien respecter les modes d’utilisation et dosages selon chaque tranche d’âge.

Marie-Amélie de Bernouis – Docteur en Pharmacie & aromatologue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
error

Vous aimez notre blog ? Faites le savoir !

Pinterest