Page d'accueil > AROMATHERAPIE > Arthrose : quand les articulations se grippent

Arthrose : quand les articulations se grippent

arthrose articulations

L’arthrose est une affection fréquente, dégénérative et chronique. Cette pathologie couramment observée au niveau des genoux peut aussi atteindre d’autres articulations. Elle est caractérisée par une destruction lente des cartilages, tissus situés à la surface des articulations et assurant un rôle d’amortisseur.  Leur disparition peut entrainer une lésion au niveau des surfaces osseuses situées juste en-dessous, parfois associée à un épanchement de synovie.

Arthrose et aromathérapie

Articulations, arthrose et aromathérapie

Débutant souvent de manière insidieuse, elle évolue par poussée et se manifeste par des douleurs, dont l’intensité augmente au fur et à mesure de la sollicitation des articulations et s’atténue en revanche au repos.
La gêne importante, observée lors de la mise en mouvement, entraine au fil du temps une restriction de mobilité conséquente et invalidante. L’âge, les traumatismes, des sollicitations excessives ou le surpoids, sont des facteurs de risque connus.

Au-delà des traitements conventionnels parfois proposés, une prise en charge globale et des changements d’habitudes de vie sont conseillés : pratiquer un exercice physique adapté, privilégier une alimentation « hypotoxique » et si besoin perdre du poids, recourir à des compléments alimentaires adéquats, à base de phytothérapie, oligoéléments, gemmothérapie …
Des huiles essentielles aux propriétés particulièrement antalgiques, combinées à du macérât huileux d’Arnica et appliquées localement, peuvent aussi dans ce contexte apporter un soulagement.

 

Conseils de pharmacien

Le geste simple :

Diluer 2 à 4 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie couchée (ou d’Eucalyptus citronné si celle de Gaulthérie couchée est contre-indiquée), dans une noisette de macérat huileux d’Arnica, puis l’appliquer sur l’articulation douloureuse. A faire 2 à 3 fois par jour pendant quelques jours.

 

OU Synergie complète à 10% :

Mode d’utilisation : dans un flacon compte-goutte en verre teinté de 50 ml, déposer les huiles essentielles dans les quantités indiquées et compléter avec le macérat huileux d’Arnica. Agiter pour homogénéiser le mélange. Puis, l’appliquer sur les articulations douloureuses 2 à 3 fois par jour selon les besoins.

Précautions d’emploi

  • HE Eucalyptus citronné :  contre-indiquée au premier trimestre de la grossesse, déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes et l’enfant < 7 ans sans avis médical. Risque d’irritation cutanée si utilisée pure, à diluer
  • HE Gaulthérie couchée : strictement contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante et l’enfant < 12 ans. Contre-indiquée chez le sujet hémophile, allergique à l’aspirine ou sous traitement anticoagulant. Usage exclusivement cutané. Risque d’irritation cutanée si utilisée pure, à diluer.
  • HE Katrafay : contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante, et l’enfant < 6 ans. Risque d’irritation cutanée si utilisée pure, à diluer. Eviter l’utilisation au long cours.
  • HE Lavandin super : contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes, l’enfant < 7 ans et chez les sujets épileptiques ou asthmatiques.

 

Marie-Amélie de Bernouis – Docteur en Pharmacie & Aromatologue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
error

Vous aimez notre blog ? Faites le savoir !

Pinterest