Page d'accueil > Nos conseils > Huile essentielle de Lavande Aspic

Huile essentielle de Lavande Aspic

Lavande aspic : piqures, sinusite, brulure

Plantes typiques du sud de la France, les lavandes sont nombreuses et poussent, selon les variétés, à différents niveaux d’altitude. La Lavande aspic, Lavandula spica, ne se développe pas au-delà de 700 à 800 mètres et est aussi répertoriée sous le nom de Lavandula latifolia, latifolia signifiant « feuilles larges ». Ses tiges se terminent par de jolies fleurs violettes chargées de molécules aromatiques. Ne pas la confondre avec la Lavande fine, Lavandula angustifolia, à feuilles étroites, de composition biochimique et propriétés différentes !

Une huile essentielle aux multiples propriétés

L’huile essentielle de Lavande aspic offre des notes fleuries, fraiches et camphrées et est particulièrement efficace sur les sphères cutanées et respiratoires. Elle possède des propriétés anti-infectieuses (antibactérienne, antivirale, antifongique), antitoxiques, anti-inflammatoires et cicatrisantes. Elle est également expectorante et mucolytique, favorisant ainsi le confort respiratoire.

 

Ses principales indications sont les suivantes :

  • Piqure d’insectes (moustique, guêpe,…), scorpion, méduse, vipère
  • Brûlure
  • Plaie, panaris, acné, mycose cutanée
  • Infections ORL (toux grasse, trachéite…)

Comment utiliser l’huile de lavande Aspic  ?

Piqure d’insectes ou méduses

Geste d’urgence : déposer, directement sur la zone concernée, 1 à 2 gouttes pures d’huile essentielle de Lavande aspic. Geste à renouveler 2 à 3 fois, toutes les 10 à 20 minutes. Si la surface est étendue, mélanger préalablement l’huile essentielle dans une noisette de macérat huileux de Calendula. Par ailleurs, en cas de piqure de guêpe, avant tout soin, s’assurer que le dard a bien été retiré. Et, pour les piqures de méduse, procéder d’abord à un lavement de la zone concernée avec du sable et de l’eau de mer pour éliminer les filaments urticants. Attention, en cas de réaction excessive, avec manifestations générales (urticaire géant, gonflement des lèvres, du visage, gêne respiratoire, …), une consultation d’urgence s’impose.

Petite brûlure domestique

  • Geste d’urgence : rafraichir la zone brûlée sous un filet d’eau froide pendant une dizaine de minutes, puis l’imprégner de 1 à 2 gouttes pures d’huile essentielle de Lavande aspic. Geste à renouveler 2 à 3 fois, toutes les 10 à 20 minutes.
  • Geste de suivi : le lendemain, si besoin, utiliser en relais un mélange à 10% dans du macérat huileux de Calendula et l’appliquer 3 fois par jour le temps nécessaire.

Remarque: toute brûlure étendue, ou dont la cicatrisation tarde, doit faire l’objet d’une consultation médicale.

 

Toux, sinusite, trachéite

Diluer 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de Lavande aspic dans une noisette d’huile végétale de noyau d’Abricot et l’appliquer sur le thorax, le haut du dos et la voute plantaire, 2 à 3 fois par jour pendant quelques jours.

 

Lavande aspic en aromathérapie

Précautions d’emploi

HE Lavande aspic :  contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante et chez le sujet épileptique ou avec antécédent de convulsions. Déconseillée chez l’enfant de moins de 6 ans. Prudence chez le patient asthmatique, notamment en diffusion ou inhalation. Bien respecter voies d’administration et dosages pour chaque tranche d’âge.

Marie-Amélie de Bernouis – Docteur en Pharmacie & Aromatologue
Retrouvez tous nos conseils en aromathérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
error

Vous aimez notre blog ? Faites le savoir !

Pinterest