Page d'accueil > CONSEILS HOMEO > Anxiété, épuisement ? L’importance du zinc pour la santé

Anxiété, épuisement ? L’importance du zinc pour la santé

Le zinc (Zincum Metallicum), un allier pour votre cerveau !

Cette souche homéopathique prend son origine dans le zinc, un métal que l’on trouve à l’état de traces dans le corps humain, essentiel à la croissance et à l’immunité.

On préconise Zincum Metallicum dans le traitement de la fatigue intellectuelle et nerveuse, mais aussi le surmenage intellectuel, les problèmes de sommeil. Il agit également sur l’anxiété qu’elle se traduise par des sautes d’humeurs ou par une irritabilité exacerbée. Ces manifestations ont lieu le plus souvent le soir après une longue journée chargée.

Le sujet est anémié et dort mal, il est anxieux et peut également souffrir de soubresauts nocturnes. Il peut s’agir d’étudiants, qui sont épuisés par le travail intellectuel et qui présentent des difficultés suite à un excès de travail mental : la compréhension devient lente, des troubles de la mémoire et intolérance aux bruits font leur apparition.

Le zinc (Zincum Metallicum)
Le zinc (Zincum Metallicum)

Dans quel cas utiliser le zinc – Zincum Metallicum ?

  • Insomnies dues à une fatigue extrême
  • Épuisement cérébral, lenteur de réflexion ou faible mémoire
  • Tics, spasmes musculaires incontrôlables
  • « Impatience » des membres inférieurs ou syndrome des « jambes sans repos » qui se manifeste pendant la nuit, tout particulièrement au moment du coucher
  • Hypotension
  • Eczéma, Psoriasis
  • Problèmes gynécologiques, stabilisation du cycle, retard de menstruations, prurit, règles trop abondantes la nuit…

Posologie conseillée par nos pharmaciens

  • Zincum Metallicum 15 CH, 3 granules le soir pour soulager le syndrome des jambes sans repos
  • Zincum Metallicum 15 CH, 1 dose 2 fois par semaine dans les épuisements, surtout ches les jeunes qui travaillent tard
  • Zincum Metallicum 7 CH, pour lutter contre les insomnies

Demandez toujours conseil à votre pharmacien ou à un médecin homéopathe pour trouver la formule qui s’adaptera le mieux à votre pathologie.Le médicament homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Chez les nourrissons, ces formes peuvent être dissoutes dans un peu d’eau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *