Page d'accueil > souche homéopathique

Aphtes, herpès, vertiges : les indications du borax

Le Borax est un composé chimique, obtenue à partir du tétraborate de sodium ou du borate de sodium, une poudre cristalline blanche. Cette souche est utilisée en homéopathie pour son action en stomatologie, dermatologie et sur les troubles du comportement. Le sujet bon répondeur au Borax Borax est indiqué chez les nourrissons

lire l'article en entier

Anxiété, épuisement ? L’importance du zinc pour la santé

Le zinc (Zincum Metallicum), un allier pour votre cerveau ! Cette souche homéopathique prend son origine dans le zinc, un métal que l’on trouve à l’état de traces dans le corps humain, essentiel à la croissance et à l’immunité. On préconise Zincum Metallicum dans le traitement de la fatigue intellectuelle et nerveuse,

lire l'article en entier

Thuya occidentalis : du jardin au soin

Le thuya est un remède souvent utilisé en homéopathie Tout le monde connait bien cette plante : le thuya est l'arbuste qui, une fois taillé, compose les haies de bon nombre de résidence car il est apprécié pour son feuillage qui reste toujours vert. Le thuya, aussi appelé Cèdre blanc ou

lire l'article en entier

Règles irrégulières ou ménopause : Sepia officinalis contre les troubles gynécologiques

Troubles gynécologiques - règles irrégulières ou ménopause L’encre de seiche constitue la souche homéopathique. Ce céphalopode produit et projette un liquide noir et huileux pour se dissimuler quand il veut s'enfuir. L’encre de seiche est riche en oligoéléments et acides aminés. Sepia officinalis est une souche homéopathique appréciée, car elle intervient sur diverses

lire l'article en entier

Rhus Toxicodendron : contre l’herpès, mais pas seulement…

Une teinture mère aux propriétés anti-inflammatoires et vésicantes Rhus Toxicodendron ou sumac vénéneux est originaire des Etats-Unis et du Canada. Cet arbuste, dont l'autre nom est Poison Ivy, renferme un latex irritant pour la peau. Ses feuilles sont à l'origine de violentes irritations cutanées. C'est d'ailleurs à partir de ces feuilles fraîches

lire l'article en entier

Passiflora : l’effet calmant

La passiflore, un remède naturel contre le stress et la nervosité ? On connaît la Passiflore grâce aux explorateurs espagnols qui en découvrirent l’usage au contact des Aztèques. Les Amérindiens du sud de l’Amérique du Nord en ont fait l’usage pour la cuisine et pour le traitement de certaines maladies. Les Espagnols

lire l'article en entier

Stress, ballonnements, nervosité : pensez Nux vomica !

Cette souche homéopathique est recommandée en cas d’excès de nourriture Toxique à haute dose, la souche nux vomica était utilisée au Moyen Age comme antidote à la peste. Il s’agit d’un médicament homéopathique aux larges indications surtout nerveuses et digestives. De fait, il est approprié dans les cas d'intoxication particulièrement due

lire l'article en entier

A l’assaut des troubles de la ménopause

Une souche homéopathique fabriquée à partir d'un venin de serpent C’est à partir du venin toxique prélevé sur un serpent de la famille des viperidea que l'on trouve en Amérique centrale et en Amérique du Sud, parfois appelé "crotale muet", que lachesis mutus est fabriqué. Ce venin contient du zinc, des

lire l'article en entier

Tubes, doses homéopathiques : comment les utiliser ?

Pour commander sur le site Pharmacie Homéopathique Générale Sélectionnez ci-dessous la forme souhaitée ou prescrite (des granules à prendre ou une dose unique), puis la dilution et le nombre de tubes nécessaires à votre traitement. Pour information, un tube homéopathique contient environ 70 granules. Si vous souhaitez une dilution homéopathique non proposée,

lire l'article en entier

Le Kalium bichromicum est une souche homéopathique aux multiples utilisations

Une souche homéopathique souvent utilisée Kalium bichromicum est issu du bichromate de potassium, c’est donc un composé chimique. Vu comme un agent oxydant de couleur orange, il est fréquemment utilisé dans l'industrie et les laboratoires. Cette souche homéopathique est préconisée dans de nombreux cas : Sinusites accompagnées d'écoulements nasaux purulents Aphtes dont

lire l'article en entier