Page d'accueil > L’homéopathie de A à Z

Préparation des remèdes homéopathiques selon la méthode de Hahnemann

La méthode de fabrication des remèdes homéopathiques a été mise au point par Samuel Hahnemann (1755-1843), médecin allemand reconnu comme étant le père fondateur de l’homéopathie. Les travaux et expérimentations qu’il a mené à partir de 1790 lui ont permis d’établir les grands principes de l’homéopathie, ainsi qu’une méthodologie pour

lire l'article en entier

Arnica montana

Une souche homéopathique bien connue ! L’Arnica des montagnes est originaire d’Europe, il s’agit d’une plante vivace de la famille des Astéracées aux fleurs jaune orangé. On utilise la plante dans son ensemble pour créer la souche homéopathique. L'Arnica des montagnes est cueillie à l’état sauvage dans des zones préservées comme les

lire l'article en entier

Les nombreuses vertus de la consoude

Utilisée pour les fractures osseuses, élongations, tendinites et entorses, mais pas seulement ! La grande consoude de la famille des Boraginacées encore appelée « la plante qui soude » est utilisée depuis toujours pour aider à consolider les fractures osseuses, élongations, tendinites et entorses. La consoude est également très utile en dermatologie. Elle est

lire l'article en entier

China Rubra : quand les pertes épuisent…

La quinquina est une plante bien connue pour ces vertus contre le paludisme. C’est à partir de cette substance active que Samuel Hahnemann a développé le premier médicament homéopathique en 1790. Il s’agit donc d’un médicament historique. Originaire d'Amérique du Sud, le cinchona développe des fleurs blanches, légèrement rosées. Son écorce

lire l'article en entier

Apaiser l’hypersensibilité avec Ambra grisea

Hypersensible ? Comment l'homéopathie peut vous aider... L’ambre gris est une sorte de concrétion que les cachalots fabriquent dans leur intestin et qu’ils éliminent. C'est la solidification naturelle de l'alimentation ingérée par cet animal qui crée cette matière. On la retrouve sur les plages et on l'utilise en parfumerie pour son odeur

lire l'article en entier

Pied-de-loup et digestion

Une souche homéopathique pour aider la digestion Lycopodium clavatum est obtenue à partir de la lycope, une plante aussi appelée pied-de-loup (variété de mousse grimpante). La teinture mère est préparée à partir des spores de la plante qui contient des lipides, des acides organiques, du soufre, du sucre. Le type de sujet

lire l'article en entier

L’hypersensible Ignatia Amara

Une souche recommandée pour les sujets hypersensibles, émotifs ou stressés C’est à partir de la fève de Saint-Ignace, le fruit d’un arbuste grimpant originaire des Philippines qu’Ignatia Amara est issue. Son nom commun : Jusquiame noire de la famille des Solanacées. Cette souche homéopathique est recommandée chez des sujets hypersensibles, qui

lire l'article en entier

Hekla lava : la puissance du volcan

La souche Hekla lava pour les problèmes osseux Ce minéral provient de la lave volcanique, celle du mont Hekla, un volcan d’Islande. Situé dans le sud du pays, il culmine à 1488 mètres d'altitude. C'est l'un des volcans les plus actifs du pays et sa dernière éruption remonte à l'an 2000.

lire l'article en entier

Chelidonium Majus : du foie à la vésicule biliaire

Aider le pancréas à digérer les protéines et les lipides. La chélidoine est une plante toxique, vivace rencontrée le long des murs, dans les haies, les jardins ou les terrains en friche. Elle est également traditionnellement nommée herbe à verrue, pour ses vertus en application locale. Elle est caractérisée par des

lire l'article en entier

Allium cepa : une souche aux petits oignons

Soulager la sphère ORL L’Allium cepa est une souche issue de l'oignon. Cette plante herbacée bisannuelle, au goût piquant et à l’odeur prononcée fait partie de la famille des Amaryllidaceae. On utilise le bulbe de l’oignon utilisé en cuisine pour préparer le médicament homéopathique. Cette souche est essentiellement utilisée pour soulager la

lire l'article en entier