Page d'accueil > CONSEILS AROMA > Soulager une cystite avec des huiles essentielles

Soulager une cystite avec des huiles essentielles

Cystite : inflammation des voies urinaires

Une cystite est un état inflammatoire des voies urinaires, parfois accompagné d’un état infectieux. Cela se manifeste par une sensation de brûlures à la miction, plus ou moins intense, et par une congestion du bas-ventre. Un examen bactériologique des urines s’impose pour écarter une infection bactérienne, souvent par Escherichia coli.

Toute brûlure, assortie de fièvre, sang dans les urines et/ou douleur rénale nécessite une consultation médicale d’urgence.

Soulager une cystite avec des huiles essentiellesLa prise en charge d’une cystite comprend aussi plusieurs gestes complémentaires : boire suffisamment d’eau, vider complètement la vessie à chaque miction, limiter les aliments acidifiants. Mais aussi éviter le port de vêtements serrés, se supplémenter en extrait de Canneberge…

Recourir aux huiles essentielles par voie orale et/ou locale contribue également à éviter ou réduire un état infectieux et inflammatoire, à décongestionner le petit bassin et calmer les douleurs.

Conseils d’expert en cas de cystite

  • Par voie orale, les huiles essentielles de Sarriette des montagnes, Origan compact, Cannelle de Chine ou de Ceylan sont recommandées pour leur puissante action antibactérienne. Elles peuvent participer à l’élimination des germes en cause et stimuler l’immunité en cas de récidives fréquentes. En revanche, étant délicates à manipuler, il est conseillé de recourir à des formes prêtes à l’emploi (capsules ou gélules), disponibles en pharmacie.
  • En massage du bas-ventre, on retiendra les huiles essentielles de Tea tree et d’Eucalyptus citronné et le baume de Copahu, pour leurs propriétés antalgiques et anti-inflammatoires. Le Tea tree, également antibactérien, évite le développement d’une infection ou contribue à sa disparition. Le Copahu présente aussi une action circulatoire.

Le geste simple : dans une cuillère à café d’huile végétale de noyau d’Abricot, diluer 2 gouttes d’huile essentielle de Tea tree, Melaleuca alternifolia, et 2 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné, Eucalyptus citriodora, puis masser le bas-ventre. A faire 3 à 6 fois par jour pendant 2 à 3 jours, puis matin et soir pendant 3 à 4 jours.

OU

Le geste complet :

Mode d’utilisation :

Prendre un flacon compte-goutte en verre teinté de 30 ml, y verser les huiles essentielles dans les quantités indiquées et compléter avec l’huile végétale. Appliquer 12 à 15 gouttes du mélange, sur le bas-ventre, 3 à 6 fois par jour pendant 2 à 3 jours, puis matin et soir pendant 3 à 4 jours.

Précautions d’emploi

  • HE Eucalyptus citronné : déconseillée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 6 ans, sans avis médical. Pas d’application pure. Chez les sujets allergiques, réaliser un test au pli du coude.
  • HE Tea tree : déconseillée au premier trimestre de la grossesse, pendant l’allaitement par voie orale et chez l’enfant < 3 ans.
  • Baume de Copahu : déconseillé pendant la grossesse et l’allaitement et chez l’enfant < 3 ans.

 Marie-Amélie de Bernouis – Docteur en Pharmacie & aromatologue

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
error

Vous aimez notre blog ? Faites le savoir !

Pinterest