Page d'accueil > AROMATHERAPIE > Traitement naturel pour les aphtes et petites plaies de la bouche

Traitement naturel pour les aphtes et petites plaies de la bouche

Quel remède naturel contre les aphtes ?

L’apparition de petites vésicules à l’intérieur de la joue ou sur le bord de la langue, avec une sensation de piqure ou brûlure, surtout au contact de certains aliments, signe la présence probable d’aphtes. Ces ulcérations superficielles de la muqueuse buccale sont en général sans gravité, bien que parfois douloureuses et entravant la mastication et la déglutition.

Si les aphtes apparaissent après la consommation de fruits secs, fromages ou chocolat, ils peuvent aussi être liés à un stress, une fatigue passagère ou un changement hormonal. Un appareil dentaire mal positionné ou encore l’utilisation de brosses à dents inadaptées peuvent également blesser l’intérieur de la bouche. Enfin, certains traitements médicamenteux causent parfois des lésions buccales, nécessitant une prise en charge médicale dans le cadre de protocoles spécifiques.

L'apparition des aphtes peut être liés à un stress, une fatigue passagère ou un changement hormonalLa plupart du temps ces petites plaies ou ces aphtes sont bénins et régressent assez spontanément en quelques jours. Toutefois, pour éviter qu’ils ne s’aggravent et s’infectent, pour réduire la douleur et favoriser la cicatrisation, il peut être utile d’avoir recours à l’aromathérapie. Les principales huiles essentielles à privilégier dans ce contexte sont celles de Tea tree (ou Arbre à thé) et de Laurier noble : anti-infectieuses à large spectre et antalgiques, elles sont idéales, seules ou associées, pour traiter ces désagréments. L’huile essentielle de Camomille romaine complètera leurs actions par son effet anti-inflammatoire.

Conseils d’expert : le geste simple, immédiat

Appliquer directement sur l’aphte, avec un coton-tige ou du bout du doigt bien propre, 1 goutte d’huile essentielle de Tea tree, Melaleuca alternofolia, pure ou mélangée avec 1 goutte d’huile végétale alimentaire (olive, colza…). A faire 2 à 4 fois par jour.

 

Synergie d’action avec Tea tree, Laurier noble et Camomille romaine

Si l’apparition d’aphtes est récurrente, il est possible de préparer à l’avance le mélange suivant dans un flacon avec codigoutte de 10 ml :

  • HE Laurier noble, Laurus nobilis : 20 gouttes
  • HE Tea tree, Melaleuca alternifolia : 25 gouttes
  • HE Camomille romaine, Chamaemelum nobile : 15 gouttes
  • HV Sésame (ou Olive) : QSP 10 ml

Badigeonner la zone douloureuse avec 2 à 4 gouttes du mélange, 3 à 4 fois par jour, pendant quelques jours.

Remarque : si l’utilisation des huiles essentielles n’est pas recommandée, il est possible de réaliser des bains de bouche avec les hydrolats de Laurier noble et/ou de Camomille romaine. Chez l’adulte, mettre en bouche 1/2 cuillère à soupe de chaque hydrolat, pur, à garder quelques minutes avant de recracher, ou à diluer dans un petit verre d’eau tiède, après les trois principaux repas.

Précautions d’emploi :

  • HE Camomille romaine : déconseillée au 1er trimestre de la grossesse et chez le nourrisson. Pas de voie orale < 6 ans.
  • HE Laurier noble : contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante, chez l’enfant < 6 ans. Prudence chez le sujet allergique ou asthmatique.
  • HE Tea tree : déconseillée au 1er trimestre de la grossesse, pendant l’allaitement par voie orale, et chez l’enfant < 3 ans.

Bien respecter pour chaque huile essentielle les modes d’utilisation et dosages selon les tranches d’âges.
Marie-Amélie de Bernouis – Docteur en Pharmacie & aromatologue

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
error

Vous aimez notre blog ? Faites le savoir !

Pinterest