Page d'accueil > Nos conseils > Les vertus de l’huile essentielle de genévrier commun

Les vertus de l’huile essentielle de genévrier commun

Les vertus du genévrier en aromathérapie

Conifère d’Europe, le Genévrier commun est connu depuis l’Antiquité. Ses rameaux étaient autrefois utilisés en fumigation pour assainir l’atmosphère lors d’épidémies de peste ou de choléra. Traditionnellement recommandées pour soulager des douleurs digestives ou urinaires, ses baies sont aussi appréciées comme épice en cuisine pour leur arôme balsamique.

C’est un arbre toujours vert, à croissance lente, à l’écorce grise et rugueuse, dont les baies murissent en deux temps : vertes la première année, elles se colorent ensuite d’un beau bleu-noir et se recouvrent d’un enduit cireux. Elles se récoltent à maturité et donnent une huile essentielle aux notes fines et boisées très appréciées en parfumerie. La distillation des rameaux et baies est aussi couramment pratiquée et permet d’obtenir une huile essentielle de composition proche aux fragrances plus résineuses.

les bienfaits du genévrier commun en aromathérapie
L’huile essentielle issue des rameaux et baies de Genévrier commun présente des propriétés antiseptiques au niveau respiratoire et urinaire et son effet diurétique favorise l’élimination rénale de l’eau. Elle possède également une action anti-inflammatoire et antalgique, efficace à différents niveaux.

En olfaction, elle calme les peurs, redonne de l’énergie et facilite la mise en mouvement.

Ses principales indications sont les suivantes : 

  • Rhumatisme, arthrose, douleurs articulaires, tendinite, névrite, sciatique
  • Douleurs digestives (colite) et urinaires (cystite)
  • Cellulite, rétention d’eau
  • Bronchites, rhinites, sinusites

 

Comment l’utiliser ?

1 – Douleurs articulaires, rhumatismales, musculaires … 

Geste simple : diluer 2 à 4 gouttes d’huile essentielle de Genévrier commun dans une noisette de macérât huileux d’Arnica. Puis masser la zone douloureuse 2 à 3 fois par jour pendant quelques jours.

OU application d’une synergie d’huiles essentielles à 10% :

  • HE Genévrier commun, Juniperus communis 45 gouttes
  • HE Eucalyptus citronné, Eucalyptus citriodora 45 gouttes
  • HE Katafray, Cedrelopsis grevei                                     60 gouttes
  • MH Arnica QSP 50 ml (QSP = Quantité Suffisante Pour)

Mode d’emploi : dans un flacon en verre teinté de 50 ml avec compte-goutte, déposer les huiles essentielles dans les quantités indiquées et compléter avec le macérat huileux d’Arnica. Puis masser la zone douloureuse 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration sensible (maximum 3 semaines).

2- Cellulite :

diluer 2 à 4 gouttes d’huile essentielle de Genévrier commun dans une noisette d’huile végétale de noyau d’Abricot. Puis masser la zone concernée matin et soir jusqu’à amélioration sensible (maximum 3 semaines).
A associer idéalement à d’autres huiles essentielles complémentaires (Lemon grass, Katafray, Cèdre de l’Atlas, Pamplemousse…) à hauteur de 10%, toutes huiles essentielles confondues.
Vous trouverez une proposition de synergie d’huiles essentielles contenant du Genévrier commun dans l’article sur la détox et la perte de poids :

Remarque : ne pas confondre le Genévrier commun avec le Genévrier de Virginie, conifère d’Amérique du Nord, appelé aussi parfois Cèdre de Virginie ou Cèdre rouge bien que n’étant pas un cèdre. Son huile essentielle présente une composition et des propriétés différentes. Une proposition de synergie à base d’huile essentielle de Genévrier de Virginie se trouve dans l’article sur l’inconfort circulatoire.

 

Précaution d'emploiPrécautions d’emploi

  • HE Genévrier commun : contre-indiquée pendant la grossesse et l’allaitement, chez l’enfant, en cas insuffisance ou maladie rénale. Pas d’utilisation prolongée sans avis médical.
  • HE Eucalyptus citronné, HE Katrafay : déconseillée chez la femme enceinte et allaitante et l’enfant < 6 ans sans avis médical. Risque d’irritation cutanée si utilisée pure, à diluer.
  • Pour le Katafray : prudence chez le sujet allergique et pas d’utilisation prolongée

 

Marie-Amélie de Bernouis – Docteur en Pharmacie & aromatologue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
error

Vous aimez notre blog ? Faites le savoir !

Pinterest