Comment et quelles huiles essentielles on peut utiliser chez les bébés ?

Soigner naturellement le rhume de bébé

Les huiles essentielles sont des produits très concentrés et très actifs. Leur action est naturelle et puissante, ce qui en fait leur intérêt mais cela engendre plusieurs précautions d’emplois à bien connaitre. Produit naturel ne veut pas dire produit sans risque. Cet amalgame engendre de la part de nos institutions une crainte de mésusage et d’effets secondaires les poussant ainsi à déconseiller l’usage des huiles essentielles chez le bébé et l’enfant, par principe de précautions.

Nous vous recommandons de vous connecter sur le site de la DGGCRF qui a édité une fiche sur le bon usage des huiles essentielles.

Pour les bébés, il y a deux éléments clefs à connaître : les précautions générales et les huiles pouvant être utilisées. Une majorité d’huiles ne sont pas autorisées chez le bébé de + de 3 mois, ou l’enfant de + de 3 ans, etc…

Donc, quelle huile je peux utiliser chez un bébé et comment ? Voici les réponses.

1- Précautions à prendre pour utiliser une huile essentielle chez bébé ?

Il y a les précautions générales, adultes comme enfants, et donc à suivre d’encore plus près pour un usage sans danger chez bébé.

  • Précautions générales :

1- Ne jamais appliquer une huile essentielle directement sur les muqueuses soit dans le nez, dans les oreilles, etc…
2- Les huiles essentielles ont un pouvoir allergisant : effectuer toujours un test avant une application franche ou régulière. Les huiles essentielles contiennent du linalol et du limonène ( terpènes, cétones).
3- Bien vous laver les mains après usage.
4- Attention à la qualité des huiles essentielles ! Les huiles sont en vente partout, de la pharmacie à Gifi..des idées…ce qui vulgarise leurs usages, comme un produit de « grande consommation ». Et bien non. Cela reste un produit particulier, pouvant être destiné à soigner ou soulager. Les pharmacies et notamment les pharmacies de préparations ne peuvent vendre des huiles essentielles que si ces dernières répondent à cahier des charges strictes en terme de qualité (pharmacopée). Demandez le mode de culture de la plante et la provenance de l’huile.
5- Ne jamais chauffer une huile lors de sa diffusion.
6- Se rappeler le dosage des huiles, en goutte….une ou deux gouttes pas plus ! que cela soit par voie cutanée, orale ou en diffusion !
7- Toujours lire la fiche technique d’une huile essentielle : autorisation à ingérer, ou pas, diffuser ou pas, etc..Chaque huile a ses possibilités d’administration à connaître.
8- Pas d’exposition au soleil dans les 12h00 suivant une application cutanée d’huiles essentielles. Les huiles essentielles sont photo sensibilisantes.

  • Précautions chez bébé : 4 grands principes en plus à connaître pour un usage sans danger.

– Ne pas utiliser les huiles essentielles chez les bébés de moins de 3 mois quelle que soit la voie d’usage (massage, diffusion, etc..)
– Pour une application cutanée chez bébé, jamais d’huiles essentielles pures sur la peau. Il faut mélanger l’huile essentielle avec une huile végétale…voire de l’huile d’Olive…si..si… !
N’oublions pas que la peau d’un bébé est fragile.
– Pour un massage aux huiles essentielles, vérifier que bébé n’est pas allergique. Donc effectuer un test en appliquant quelques gouttes de votre mélange dans le pli du coude. Attendez 24h00 et vérifier si la peau a réagi ( rougeurs et/ou gonflée).
Jamais de voie orale avant 3 ans. Seul les voies cutanées ou la diffusion atmosphérique est possible.

Et n’oubliez pas de ranger les huiles dans un emplacement inaccessible pour l’enfant surtout si bébé est curieux et un peu cascadeur.
  Ne préparer jamais votre mélange à côté de bébé ! Un contact d’huile essentiel avec l’œil peut entraîner une lésion de la cornée.

Les huiles essentielles sont autorisées dans les produits cosmétiques pour bébé avec une dilution à 1%. Donc, oui, on peut utiliser les huiles essentielles chez bébé, en se rappelant bien les précautions d’emploi ci-dessous et en sachant quelles huiles sont possibles chez bébé et pour quels bienfaits ?

3- Quelles huiles essentielles pour mon bébé sans danger et pour quels effets ?

  • La liste à connaître par ordre alphabétique :

Camomille Matricaire, Camomille Romaine, Cardamome, Ciste, Epinette noir, Fenouil, Inule Odorante, Lavande Fine, Lavande Vraie, Lavandin Super, Marjolaine à Coquilles, Palmarosa, Petit Grain Bigarade, Ravintsara, Saro, Tea Tree , Ylang Ylang .

Attention, il est vrai que l’Eucalyptus radiata peut être utilisé. Mais il existe différents eucalyptus et l’erreur est vite faite. Sachant que tous les autres sont interdits chez bébé. Donc, faisons simple et sans risque : pas d’Eucalyptus !
Idem pour le thym…il en existe différentes formes dont la majorité sont contre-indiqués. Donc, pas de thym.

Et ces huiles essentielles nommées ci-dessus seront suffisantes pour soulager bébé de ses petits maux, parfois bien enquiquinants.

  • Principes de la diffusion d’huiles essentielles dans la chambre de bébé :

1- Utiliser un diffuseur d’huile essentielle. L’huile ne risque pas d’être chauffée. Petite astuce : le diffuseur « spécial bébé » de Pranarom : SPHERA BB.
2- Aérer la chambre avant diffusion (même l’hiver).
3- Effectuer la diffusion sans bébé dans la chambre.
4- Jamais plus de deux gouttes d’une huile essentielle dans le diffuseur.
5- Ne pas dépasser 10 minutes de diffusion.

  • Principes de massage de bébé :

1- Jamais d’huiles pures sur la peau de bébé
2- Mélanger l’huile ou les huiles avec de l’huile d’Argan ( ou même de l’huile d’Olive)
3- 1 goutte d’huile essentielle pour 5 gouttes d’huile végétale. La peau de bébé est fine, la diffusion est donc rapide ! Pas besoin de mélange concentré.
4- Masser les pieds de bébé ( sauf en cas de colique, vous pourrez masser le ventre).

  • Quelques exemples :

Sommeil de bébé :
En diffusion : mélanger 2 gouttes de lavande fine + 2 gouttes de Marjolaine à coquilles
En massage : 1 goutte de Lavande fine + 3 gouttes huiles Argan
Bébé nerveux :
En diffusion : mélanger 1 goutte de camomille romaine + 1 goutte Petit Grain Bigarade
Bébé a un rhume ou un virus autre :
En diffusion : 2 gouttes de Ravinstara + 2 gouttes de tea tree
Bébé a le nez bouché :
En diffusion : 1 goutte de camomille noble + 1 goutte de Marjoliane+ 1 goutte d’Inuline odorante
Booster l’immunité de bébé, souvent malade :
Masser les pieds de bébé avec un mélange Palmarosa+ Epinette noire+ Marjolaine à coquille, 1 goutte de chaque dans 10 gouttes d’huile d’Argan.
Bébé en en colère :
Massez ses pieds avec 1 goutte de camomille romaine + 3 gouttes d’huile d’Argan
Bébé a des coliques :
Masser son ventre et ses pieds avec 1 goutte de chaque de camomille noble+ Lavande vraie+ Petit grain bigarade+Fenouil dans 10 gouttes d’huile d’Argan.

4- Quelles sont les huiles essentielles à bannir absolument ?

  • Camphre, Eucalyptus et Menthe sont à proscrire totalement.
  • Idem pour le tuya, sauge et hysope.
  • Par exemple, ne jamais utiliser du baume du tigre chez bébé et l’enfant
  • A noter aussi l’angélique, la cigue, l’orange ou le citron et la bergamote, très allergisante….Car citron, orange….on ne pense pas « danger » !
  • Ces huiles sont riches en cétones. Donc, par définition, toutes les huiles concentrées en cétones sont à proscrire chez le bébé et l’enfant.
  • Pour faire simple, la liste du paragraphe précédent est la liste positive des huiles pouvant être utilisées chez les bébés de plus de 3 mois. Il faut considérer que les autres ne sont pas autorisées, sauf prescriptions médicales.

D’ailleurs, nous recommandons souvent de prendre un avis médical pour l’usage d’huiles essentielles chez bébé. L’avis et l’expérience d’un spécialiste peut être précieux.

Il faut savoir que les préparations magistrales avec huiles essentielles ne peuvent être réalisées qu’avec l’ordonnance d’un médecin à fortiori pour une préparation pédiatrique.
De nombreux ouvrages vous donneront des recettes miracles de suppositoires pour bébé à base d’huiles essentielles. Aucune pharmacie ne les réalisera sans ordonnance.
Si vous avez une ordonnance, votre pharmacie doit avoir un agrément de l’ARS ( Agence Régionale de Santé) pour réaliser des préparations pédiatriques. Ou alors, elle déléguera la préparation à une pharmacie sous-traitante agrée.

5- Quels sont les signes d’alerte à connaître d’un mauvais usage d’huiles essentielles chez le bébé ?

Si les précautions nommées n’ont pas été respectées ou l’huile essentielle pas adaptée à bébé, les risques sont principalement allergiques et neurologiques.

  • Pour les signes neurologiques : somnolence ou agitation anormale, perte d’équilibre voir convulsion.
  • Pour les signes d’allergies : peau, comme une brulure. Voies respiratoires : toux anormales, irritatives.
  • N’oubliez pas les gestes simples : si erreur de dosage en terme de diffusion ou réaction anormale de la peau, appeler le centre antipoison.
  • En cas d’administration par diffusion, sortez l’enfant au grand air.
  • Pour la peau, lavez la avec de l’eau et du savon.
  • Si bébé ingère accidentellement de l’huile essentielle, surtout, ne le faite pas vomir. L’huile se propagerait dans les voies respiratoires. Faites-lui boire de l’eau (pas de lait).

6Quand ne jamais utiliser d’huiles essentielles chez un bébé ? Toutes les huiles !

  • Les bébés et enfants souffrant d’asthme ou d’épilepsie ne peuvent être soulagés avec des huiles essentielles.
  • Un enfant médicamenté dans le cas d’une maladie chronique ne peut pas être soigné avec des huiles essentielles, car il y a un risque d’interactions médicamenteuses.
  • Si vous souhaitez dans ces cas des traitements naturels, l’homéopathie est également pleine de ressource pour bébé.

7- La trousse huiles essentielles bébé à avoir sous la main.

Voici une sélection des 5 huiles les plus complètes donc à plusieurs actions (colique, sommeil, calmante, rhume, etc..)
Lavande fine
Petit Grain Bigarade
Ravinstara
Camomille noble
Marjolaine à coquilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *