Page d'accueil > ACTU SANTE > Toux grasse et huiles essentielles

Toux grasse et huiles essentielles

Toux grasse ou toux sèche ?

La toux est un réflexe, qui permet l’expulsion de germes, mucosités, poussières, … Et, ce n’est aussi qu’un symptôme, dont il convient de déterminer la cause (infection, reflux, allergie…). Quelle que soit sa nature, c’est une réaction physiologique de l’organisme qu’il ne faut pas chercher à stopper. Il est important toutefois de maîtriser son évolution et de soulager au mieux celui ou celle qui en souffre.

Conseils d’expert pour réguler une toux grasseQuelques questions à se poser en cas de toux :

  • La toux est-elle d’apparition récente ou est-elle chronique (plus de trois semaines) ?
  • Est-elle observée en journée, la nuit ou après un effort ?
  • Est-elle quinteuse, rauque ou spasmodique ?
  • Des glaires, ou mucosités, sont-elles présentes ?

La présence de mucosités est bien le signe d’une toux grasse. Et, l’aromathérapie est une alliée de choix dans ce contexte. En effet, de nombreuses huiles essentielles ont des propriétés mucolytiques et expectorantes, tout autant qu’anti-infectieuses.

Conseils d’expert pour réguler une toux grasse

1 – Voie orale

  • HE Myrte verte, Myrtus communis CT 1,8 cinéole :
  • Protocole adulte : 1 à 2 gouttes sur un comprimé neutre, ou dans une petite cuillère de miel, à glisser en bouche, 2 à 3 fois par jour, pendant 3 à 4 jours.

2 – Voie cutanée

  • HE Eucalyptus radié, Eucalyptus radiata : mucolytique, expectorante et antivirale
  • HE Sapin baumier, Abies balsamea : décongestionnante respiratoire et antiseptique atmosphérique
  • Protocole adulte : diluer 3 gouttes d’Eucalyptus radié et 2 gouttes de Sapin baumier, dans une cuillère à café d’huile végétale de noyau d’Abricot. Appliquer ce mélange sur le thorax, le haut du dos et la voute plantaire, 3 à 4 fois par jour, pendant 3 à 4 jours.

3 – Diffusion atmosphérique pour assainir l’atmosphère

Réaliser le mélange suivant dans un flacon en verre teinté avec codigoutte de 10 ml :

HE Ravintsara Cinnamomun camphora CT 1,8 cinéole3 ml
HE Citron jauneCitrus limonum, 5 ml
HE Sapin baumier Abies balsamea , 2 ml

Déposer 20 à 60 gouttes du mélange dans un diffuseur. Faire diffuser 5 à 10 minutes, 3 à 4 fois par jour, selon la tolérance respiratoire, et en respectant les règles habituelles de diffusion de l’appareil utilisé.

Remarques :

  1. Ces protocoles sont complémentaires et peuvent s’utiliser séparément, ou en même temps. Ils sont réservés à l’adulte, non asthmatique et non épileptique.
  2. Les huiles essentielles riches en 1,8 cinéole, ayant tendance à assécher les voies respiratoires, cesser leur utilisation dès que les symptômes ont disparu.
  3. Toute toux suspecte, ou assortie de fièvre, ou encore qui ne cède pas rapidement, doit faire l’objet d’une consultation médicale.

 Conseils d’expert pour réguler une toux grassePrécautions d’emploi : Pour chaque huile essentielle, bien respecter modes d’utilisation et dosages selon les tranches d’âge.

  • Citron jaune: déconseillée au 1er trimestre de la grossesse sans avis médical. Photosensibilisante, pas d’exposition au soleil dans les 8 heures suivant son application cutanée. Peut fluidifier le sang à forte dose, à éviter en cas de traitement anticoagulant.
  • HE Eucalyptus radié – HE Ravintsara : déconseillée chez les femmes en ceintes et allaitantes et l’enfant de moins de 3 ans sans avis médical. Déconseillée chez les sujets épileptiques et asthmatiques.
  • HE Myrte verte:  déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes, l’enfant de moins de 6 ans, les sujets épileptiques et asthmatiques. Prudence en cas de pathologie thyroïdienne.
  • HE Sapin baumier: déconseillée au 1er trimestre de la grossesse. Irritante pure, s’utilise par voie cutanée et toujours diluée.

Marie-Amélie de Bernouis / Docteur en Pharmacie & aromatologue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *