Page d'accueil > AROMATHERAPIE > Rhume : respirez mieux avec l’aide des huiles essentielles

Rhume : respirez mieux avec l’aide des huiles essentielles

Rhume ou rhinopharyngite…

Ces deux termes sont alternativement utilisés pour désigner les symptômes suivants :

  • éternuements à répétition et écoulement nasal
  • léger mal de gorge
  • ganglions du cou plus ou moins douloureux
  • état fébrile et fatigue

Chez l’enfant, la rhinopharyngite peut aussi être associée à une otite. Provoqué par des virus d’apparition saisonnière, un rhume dure environ 5 à 7 jours. Il est indispensable pour favoriser sa guérison d’avoir des gestes locaux appropriés, comme le nettoyage doux et régulier des fosses nasales avec des sprays à base d’eau de mer.

Le bénéfice des huiles essentielles

Sauf contre-indications particulières, le recours à des huiles essentielles est aussi très bénéfique. Elles permettent de lutter contre la multiplication du virus et le risque de surinfection bactérienne, de réduire l’inflammation de la muqueuse nasale et de soulager l’inconfort lié aux éternuements et à la sensation de « nez bouché ». Il sera ainsi possible d’enrayer plus rapidement le rhume.

L’huile essentielle que l’on peut choisir en première intention dans ce contexte est celle d’Eucalyptus radié, Eucalyptus radiata. Riche en 1.8 cinéole, ou eucalyptol, elle présente des propriétés antivirale, immunostimulante, fébrifuge, décongestionnante nasale et expectorante : c’est l’huile essentielle des voies respiratoires hautes, à la différence de celle d’Eucalyptus globuleux, Eucalyptus globulus, dont l’usage est à réserver pour les voies respiratoires basses (les bronches).

Le bénéfice des huiles essentielles

 

 

 

Conseils d’expert

Geste simple, « d’urgence »

Dès les premiers symptômes, diluer 3 à 4 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus radié dans une noisette d’huile végétale de noyau d’Abricot. Appliquer ce mélange sur le thorax, le haut du dos et le cou. Geste à renouveler 2 ou 3 fois dans la journée et à faire pendant 5 à 7 jours.

En prévention, il est possible de faire le même geste en appliquant le mélange sur le thorax et sous la voute plantaire, le matin, pendant quelques jours, en cas de rhumes dans l’entourage.

Remarque : le même protocole peut être fait en remplaçant l’huile essentielle d’Eucalyptus radié par celle de Saro (cf article correspondant)

Diffusion atmosphérique à visée assainissante et tonifiante

Réaliser le mélange suivant dans un flacon en verre teinté avec codigoutte de 10 ml :

Mode d’utilisation : déposer une trentaine de gouttes du mélange dans un diffuseur. Faire diffuser 5 à 10 minutes, 3 à 4 fois par jour, selon la tolérance respiratoire, et en respectant les règles habituelles de diffusion pour l’appareil utilisé.

Précautions d’emploi 

Ess. Citron jaune : déconseillée au 1er trimestre de la grossesse et chez le jeune enfant sans avis médical. Photosensibilisante, pas d’exposition au soleil dans les 8 heures suivant son application cutanée. Peut fluidifier le sang à forte dose, à éviter en cas de traitement anticoagulant.

HE Eucalyptus radié : déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes et l’enfant de moins de 3 ans sans avis médical. Contre-indiquée chez le sujet épileptique, ou avec antécédents de convulsions. Déconseillée chez le sujet asthmatique. Prudence chez le patient sous immunosuppresseur.

HE Sapin de Sibérie : déconseillée au 1er trimestre de la grossesse et chez le jeune enfant sans avis médical. Irritante pure par voie cutanée, s’utilise diluée.

Bien respecter modes d’utilisation et dosages selon chaque tranche d’âge. Marie-Amélie de Bernouis – Docteur en Pharmacie & aromatologue

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
error

Vous aimez notre blog ? Faites le savoir !

Pinterest