Page d'accueil > CONSEILS HOMEO > Coup d’oeil sur l’euphrasia

Coup d’oeil sur l’euphrasia

Euphrasia : Vous pouvez lui faire confiance les yeux fermés…

Euphrasia officinalisL’Euphrasia, « casse-lunettes » ou encore « Eyebright » en anglais, est une plante rencontrée notamment dans les Alpes, dans les prairies, pâturages et tourbières ensoleillées. Assez petite, elle est ornée de petites fleurs blanches ou roses qui sortent pendant l’été et le début de l’automne. C’est une plante hémiparasite, c’est à dire qu’elle tire profit des nutriments des autres plantes. Elle contient des stérols, de l’acide caféique, des tanins et des huiles en petite quantité.

Historique

C’est dans le traitement de certaines pathologies oculaires qu’on l’utilise depuis le XIVème siècle. Hier, on se servait de l’Euphrasia pour améliorer la vue, on l’emploie aujourd’hui pour traiter les pathologies inflammatoires liées aux yeux : sensation de brûlure et de gonflement de l’œil accompagné d’un larmoiement abondant.

Symptômes

Ces manifestations nous rappellent les symptômes en lien avec l’allergie, le coryza, la conjonctivite.Dans tous les cas, les symptômes sont aggravés par la lumière, par l’air, par le vent provoquant un larmoiement irritant. Ils sont améliorés dans l’obscurité.

Attention : en raison de ses propriétés stimulantes, l’Euphrasia officinalis ne doit pas être utilisée par les patients qui présentent des pathologies hépatiques chroniques.

Posologie :  2 granules d’Euphrasia 5 CH 3 fois par jour

Ce médicament homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Chez les nourrissons, ces formes peuvent être dissoutes dans un peu d’eau.

Retrouvez toute l’homéopathie de A à Z sur notre site

Tous nos articles Homéo Dico sont à retrouver sur le blog :

> La drosera qui calme la toux

> Le calcarea et les troubles de la croissance de l’enfant

> La célèbre belladonna qui aident à gérer les fortes fièvres

> Actea Racemosa en cas de troubles gynécologiques

> Pour toutes les manifestations d’apparition brulale, aconitum napellus

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *