Page d'accueil > ACTU SANTE > Soulager un lumbago avec les huiles essentielles

Soulager un lumbago avec les huiles essentielles

Le mal de dos, le lumbago peut être soulagé grâce aux vertus des huiles essentielles !

« Tour de reins », « reins bloqués » : ces termes sont souvent utilisés pour exprimer une douleur en bas du dos. Lorsqu’elle apparait brutalement, souvent à la suite d’un effort de soulèvement brusque, on parle alors de lumbago. Son intensité nécessite une mise au repos complet. Les lumbagos sont parfois liés à des tassements vertébraux, notamment en cas d’ostéoporose. Cette douleur est à écouter et un diagnostic clair doit être posé dans le cadre d’une consultation médicale.

Lumbago : des anti-inflammatoires, aux actifs complémentaires

le lumbago peut être soulagé grâce aux vertus des huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent soulager, si elles sont utilisées dans ce contexte dès les premiers signes, et de manières répétées, idéalement avec un mélange de deux huiles essentielles traditionnellement utilisées dans cette indication : la Gauthérie couchée et l’Eucalyptus citronné. Toutes deux sont de belles anti-inflammatoires, aux actifs complémentaires. Également antalgiques, elles calmeront rapidement la douleur. La Gaulthérie est chauffante, dynamisante et décontracturante, alors que l’Eucalyptus citronné apportera une touche relaxante, apaisante, pas inutile dans ce contexte.

Conseils d’aromatologue

1 – Huile essentielle « reflexe » : la Gaulthérie couchée, Gaultheria procumbens

Dans l’urgence, diluer 2 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie couchée (ou Gaulthérie odorante, Gaulthéria fragrantissima) dans une noisette de macérat huileux d’Arnica ou d’huile végétale de noyau d’Abricot, puis masser délicatement le bas du dos, 3 à 4 fois dans la journée.

2 – Huile essentielle complémentaire : l’Eucalyptus citronné, Corymbia citriodora (ou Eucalyptus citriodora)

Dans l’urgence, elle peut s’utiliser seule, selon le même protocole que pour la Gaulthérie couchée, notamment si celle-ci est contre-indiquée.

L’association des deux huiles essentielles est recommandée, selon le protocole suivant : dans un flacon compte-goutte en verre teinté de 30 ml, déposer 30 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie couchée et 60 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné, puis compléter avec du macérat huileux d’Arnica et mélanger. Masser le bas du dos 3 à 4 fois par jour, lentement, sans appuyer, pendant quelques jours pour faire disparaitre la douleur et retrouver une bonne mobilité.

Précautions d’emploi

HE Gaulthérie couchée : strictement contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante, l’enfant de moins de 7 ans, le sujet hémophile, allergique à l’aspirine ou sous traitement anticoagulant. Usage exclusivement cutané. Risque d’irritation cutanée si utilisée pure, à diluer.

HE Eucalyptus citronné :  contre-indiquée au premier trimestre de la grossesse, déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes et l’enfant de moins de 7 ans sans avis médical. Risque d’irritation cutanée si utilisée pure, à diluer. Ne pas confondre l’huile essentielle d’Eucalyptus citronné, avec celles d’Eucalyptus radié et Eucalyptus globuleux. Bien respecter voies d’administration et dosages.

Marie-Amélie de Bernouis – Docteur en Pharmacie & Aromatologue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *