Page d'accueil > CONSEILS HOMEO > Le Kalium bichromicum est une souche homéopathique aux multiples utilisations

Le Kalium bichromicum est une souche homéopathique aux multiples utilisations

Une souche homéopathique souvent utilisée

Kalium bichromicum est issu du bichromate de potassium, c’est donc un composé chimique. Vu comme un agent oxydant de couleur orange, il est fréquemment utilisé dans l’industrie et les laboratoires.

Cette souche homéopathique est préconisée dans de nombreux cas :

  • Sinusites accompagnées d’écoulements nasaux purulents
  • Aphtes dont les bords sont à pic comme en emporte pièce
  • Douleurs sciatiques, douleurs fibromyalgiques, lumbagos et tendinites
  • Eczémas de contact et impétigos
  • Brûlures d’estomac et gastrite
  • Troubles gynécologiques tels que des leucorrhées (écoulements vulvaires) liées à des infections mycosiques, parasitaires ou microbiennes.

Le Kalium bichromicum est une souche homéopathique

Posologie par pathologies :

Pour les pathologies liées à l’estomac la posologie est de 5 granules de Kalium bichromicum 9 CH à prendre 3 fois par jour. En ce qui concerne le traitement des sinusites, 5 granules de Kalium bichromicum 15 CH ou 9 CH selon les symptômes, toutes les quatre heures. Enfin pour le traitement des infections gynécologiques, prenez 5 granules de Kalium bichromicum 7 CH ou 9 CH 2 fois par jour.

Ce médicament homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Chez les nourrissons, ces formes peuvent être dissoutes dans un peu d’eau.

Retrouvez toute l’homéopathie de A à Z sur notre pharmacie en ligne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *