Page d'accueil > PAROLE DE PHARMACIENS > Guide d’utilisation en gemmothérapie

Guide d’utilisation en gemmothérapie

L’essentiel à savoir sur la gemmothérapie

Le gemmothérapie fait partie de la phytothérapie, se soigner avec des plantes. En gemmothérapie, on utilise en majorité les bourgeons des plantes. On peut aussi utiliser de petites racines secondaires, des écorces, des semences. La gemmothérapie est issu des recherches du Docteur Pol Henry et du Docteur Max Tétau qui donneront ses lettres de nobles à cette médecine douce et efficace.

Pourquoi utiliser les bourgeons de la plante ?

Gemmothérapie : Pourquoi utiliser les bourgeons de la plante ?

Après la graine à l’origine de la plante, le bourgeon est l’étape de résistance du végétal, à la fin de l’automne. Le bourgeon garde vivant les cellules souches végétales pendant la période défavorable de l’hiver. Il contient à lui seul l’ensemble des propriétés de la plante (fleurs, fruit, racine…). C’est donc toute la plante en très concentré. Le bourgeon est très riche en vitamines, minéraux, acides aminés, enzymes et facteurs de croissance.

 

Comment sont fabriquées les gouttes de bourgeons de plantes ?

Les bourgeons sont cueillis au printemps, juste avant leur éclosion dans le respect d’un procès écologique : seul un tiers des bourgeons de l’arbre seront prélevés puis mis en macération vivants  pendant trois semaines. Par une procédure parfaitement codifiée, on utilise le mélange de trois solvants : eau, alcool et glycérine, pour extraire les éléments fondamentaux des bourgeons. On obtient ainsi un macérât glycériné qui concentre tous les principes actifs de la plante.

Comment utiliser les macérâts de bourgeons de plantes ?

Les doses sont simples. La prise en sous la langue ( sublinguale)

  • En action préventive : 5 à 10 gouttes le matin à jeun.
  • En action curative : 5 gouttes 3 fois par jour, en dehors des repas.

Pour vous repérer, sachez que 10 gouttes par jour par exemple pendant 1 mois, c’est 10 ml. Donc, nous conditionnons les bourgeons que dans des flacons de 30 ml pouvant correspondre jusqu’à 3 mois de cure. L’excellente concentration des macérâts de bourgeons fait qu’il n’est pas nécessaire de prendre plus de gouttes.

Pour les enfants, on adapte la dose à 1 goutte par jour et  par kilo ou 1 goutte par année d’âge de  manière répété pour soigner un symptôme aigu. On peut mélanger plusieurs macérâts de bourgeons pour une action synergique sans dépasser 6.

Quelles sont les contre-indications dans l’utilisation des bourgeons mères ?

Les macérats ne présentent de toxicité et peuvent être donnés aux personnes fragiles, aux personnes polymédicamentés, pendant la grossesse et chez l’enfant. Ensuite, il faut vérifier les contre-indications de chaque plante et demander l’avis du pharmacien. C’est la profession spécialiste des plantes.

A retenir :

Certains bourgeons peuvent avoir une action hormonale. Dans ce cas ils sont contre-indiqués pendant la grossesse et chez l’enfant : Airelle, Séquoia, framboisier, chêne. D’autres ont une action détox importante : Génévrier et romarin. Ils sont donc également contre-indiqués chez l’enfant et pendant la grossesse et se prennent en dose progressive.

En cas de prise d’anticoagulant, il est déconseillé de prendre Cornouiller, sorbier et peuplier.

 

Y a-t-il des études scientifiques sur les bourgeons de plantes ?

La plante est un ensemble de principes actifs mais également un ensemble d’activités énergétiques et chimiques.

Oui, c’est une médecine douce qui a fait l’objet de nombreuses études publiées. La plante est un ensemble de principes actifs, mais aussi un ensemble d’activités énergétiques et chimiques.

Quelle différence entre le bourgeon mère macérât glycériné et le bourgeon mère macérat glycériné 1DH ?

Si vous voyez sur l’étiquette 1 DH, cela signifie que le bourgeon a été dilué à un dixième hahnemannien ( pharmacopée française). L’objectif est donc un usage homéopathique du bourgeon.

En dehors d’un objectif d’usage homéopathique, il n’y a aucun intérêt à utiliser un bourgeon dilué en 1 DH. De  plus le bourgeon 1 DH contient plus d’alcool ce qui va le contre-indiquer chez l’enfant, et pendant la grossesse et l’allaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *