Page d'accueil > CONSEILS HOMEO > Fatigue oculaire

Fatigue oculaire

Remèdes simples à la fatigue oculaire due à l’écran

Clothilde est documentaliste, elle passe cinq heures par jour devant son ordinateur. Voici trois ans, maux de tête, picotements, irritations ont commencé. La consultation chez l’ophtalmologiste a permis de poser un diagnostic : sécheresse oculaire liée à une fatigue oculaire. Avec un collyre, les symptômes se sont atténués.

sécheresse oculaire liée à une fatigue oculaireIl faut le savoir, notre œil cille moins devant un écran que lorsqu’on lit un livre. Au lieu de douze à vingt battements de paupières par minute, nos yeux restent écarquillés. Cette surface lumineuse hypnotise Clothilde comme nous tous. On parle de passion dévorante pour nos écrans.

Cette appétence pour l’écran a également un autre impact trop souvent méconnu : un rythme de lecture altéré et une baisse de la capacité à intégrer l’information. D’où la nécessité de quitter nos objets préférés pour passer à autre chose.

La fatigue oculaire et la fatigue tout court augmentent en raison de plusieurs facteurs :

  • de la focalisation sur l’écran,
  • du temps passé sur cet écran,
  • de l’immobilité entrainant des problèmes posturaux.

Cette fatigue survient précocement si la personne souffre d’un trouble visuel non-corrigé comme l’hypermétropie ou l’astigmatisme. Quelques conseils à donner à Clothilde au-delà de sa prescription médicale :

Revoir son utilisation de  l’écran !

  • sa position dans la pièce,
  • sa luminosité et son contraste,
  • sa police de caractères (être assis à au moins 50 centimètres de l’écran et réhausser son siège avec le regard dirigé légèrement vers le bas).
  • le plus important : faire des pause de 10 mn toutes les heures et bouger !

Quelques remèdes naturels pour soulager vos yeux fatigués :

En phytothérapie la myrtille (les anthocyanes) constitue une véritable alliée pour la fatigue oculaire, elle protège les petits vaisseaux sanguins. Il faut diminuer le stress oxydatif cellulaire en prenant des antioxydants. Les plus adaptés pour protéger les yeux sont les oligoéléments zinc et sélénium ainsi que la Lutéine et Zéaxanthine, ces deux derniers antioxydants sont spécifiques d’une région de l’œil, la macula.

En homéopathie prendre 3 granules de chaque souche suivante dès que la fatigue oculaire se fait sentir :

Arnica 5 CH / Ruta graveolens 5CH / Onosmodium virginianum 5CH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *