Page d'accueil > ACTU SANTE > Mal de gorge : une inflammation aiguë des amygdales

Mal de gorge : une inflammation aiguë des amygdales

Docteur, j’ai mal à la gorge, ça brûle, ça pique, ça fait mal !

Le fameux mal de gorge est le plus souvent la conséquence d’un rhume mal soigné et est le signe d’une baisse des défenses immunitaires lors d’une période de grosse fatigue. Le mal de gorge ou angine est une inflammation aiguë des amygdales, secondaire à une infection par bactérie ou bien par virus. On peut le traiter sans antibiotique, si le médecin s’est assuré que ce n’est pas une infection bactérienne à streptocoque A.

La gorge qui pique, indique une inflammation du pharynx. Si la gorge pique, les complications ne sont pas loin.

Le mal de gorge ou angine est une inflammation aiguë des amygdales

Des solutions naturelles existent.

2 mots, le chaud et les plantes.

Une infusion bien chaude pour apaiser les maux de gorge. Idéalement, choisissez une tisane à base de thym, incontournable pour les infections de la sphère ORL. Il faut également boire beaucoup d’eau pour hydrater les muqueuses irritées. Cela adoucit aussi la gorge.

Rien ne vous empêche d’essayer les sprays adoucissants à base d’huile essentielle. Pensez également à l’eucalyptus aux vertus expectorante, antiseptique, antitussive est utilisé pour traiter les affections de l’appareil respiratoire.

La consultation médicale est recommandée en cas de difficultés à respirer, à déglutir, de fièvre, d’un gonflement des ganglions du cou ou de courbatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *