Pharmacie francaise spécialisée en homéopathie médecine douce et préparations magistrales
Mes besoins A B C D E F G H I J K L M N O P R S T V Z
Besoins : A B C D E F G H I J K L M N O P R S T V Z
ORTIE BLANCHE en vrac (Urtica dioïca)
ORTIE BLANCHE
Code : 3661803525298 - Visuel non contractuel - ORTIE BLANCHE

ORTIE BLANCHE en vrac (Urtica dioïca)


PHC

Sachet de 75g
Le mot urticaire dérive du latin urtica mettant en avant la présence de poils urticants sur la plante. Le terme dioica littéralement « deux maisons » en Grec, renseigne sur le fait que la plante porte soit des fleurs mâles, soit des fleurs femelles. On retrouve dans les écrits de l’école de Salerne cette sentence concernant l’ortie : « l’ortie, aux yeux du peuple herbe si méprisable, tient dans la médecine une place honorable ». Cet adage du Moyen-âge a bien été étayé par les différentes études menées jusqu’à ce jour. Elle principalement indiquée dans le cas de déminéralisation ostéo-articulaire et d'asthénie, fatigue générale (convalescence) chez l'enfant.
Femme enceinte Femme allaitante Bébé Enfant de moins de 6 ans
5,80 €

Livré chez vous en 24 / 48 heures

Paiement 100% sécurisé (CB, PayPal)
Nom latinUrtica dioïca
Famille: Urticacées
Parties utilisées : parties aériennes
Origine : Europe


L’ortie est une plante herbacée vivace, d’un vert sombre, dont la taille varie de 30 cm à 1,50 m de hauteur. La tige à fleur de sol, rampante et ramifiée est quadrangulaire, dressée et simple. Elle est d’une couleur verte lorsque la plante est jeune, et rouge violet lorsqu’elle est plus âgée. Les feuilles sont opposées, ovales, allongées, aiguës au sommet et plus ou moins en coeur renversé à la base. Feuilles et tiges sont couvertes de poils très urticants présentant une ampoule munie d’une pointe siliceuse qui déverse au contact de la peau un liquide allergisant riche en histamine. Les fleurs petites, blanches et unisexuées forment des grappes dressées à l’aisselle de chaque feuille. Les fruits sont de petites tailles et ovoïdes.
L’ortie affectionne particulièrement les sols riches en azote et les décombres, elle se retrouve dans tous les pays tempérés du globe jusqu’à 2500 m d’altitude.
Les feuilles sont les parties utilisées en phytothérapie.
Composition chimique des feuilles
  • Minéraux : fer, azote, potasse, silice
  • Acides organiques : acide citrique, acide formique
  • Flavonoïdes : glucosides et rutinosides en du kaempférol, de l’isorhamnétine, de la quercétine
  • Chlorophylles a et b
  • Lectine : Urtica dioica agglutinine (UDA)
  • Vitamines : vitamine C (acide ascorbique), vitamine A (rétinol), vitamine B2 (riboflavine), vitamine B5 (acide pantothénique), vitamine B9 (acide folique), vitamine K (phylloquinone)
  •  Substances urticantes : histamine, sérotonine, acétylcholine
  •  Huile essentielle
L'ortie blanche présente des propriétés:
  • Inhibitrices des lymphocytes T
 les maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante...)
  • Anti-inflammatoires
 Arthrose (en poussée ou en prévention)
 Epiphysite de croissance, maladie d’Osgood-Schlatter, douleur de croissance
  • Anti-asthéniques
Asthénie post-infectieuse, principalement chez l’enfant
Convalescence
  • Anti-allergiques
Allergies saisonnières (rhinites...)

Voie ineterne, infusion
Faire bouillir 3 cuillères à soupe de feuilles séchées dans 500 ml d'eau. Boire plusieurs tasses par jour de cette préparation.
Contre-indications
Aucune connue à ce jour.

 Effets secondaires
De rares effets gastro-intestinaux.

Toxicité
Aucune connue à ce jour.
Un conseil, une question ?
01 47 27 99 08