Page d'accueil > 100% HOMEO > Piqûres de moustique, soulager vite avec des solutions naturelles… c’est possible !

Piqûres de moustique, soulager vite avec des solutions naturelles… c’est possible !

Piqûres de moustique, soulager vite avec des solutions naturelles

Les piqûres de moustique, cauchemar des belles soirées d’été, peuvent s’avérer être une véritable plaie pour les vacanciers. Boutons, rougeurs, démangeaisons, gonflement, ça pique et ça gratte : lorsque le moustique attaque, cela se voit et se ressent.

Voici nos conseils pour soulager très vite et éviter au maximum les piqûres de moustique avec des solutions simples et naturelles comme l’homéopathie, le plantain, l’huile essentielle de lavande aspic.

Piqûres de moustique : pourquoi ça démange ?

Grande coupable

la salive du moustique qui contient un anticoagulant. Ce dernier en provoquant une libération d’histamine dans le corps entraîne des démangeaisons et des rougeurs plus ou moins marquées. Et plus on gratte plus ça gratte : attention, donc à ne pas gratter davantage les piqûres qui vous démangent, ni percer la papule du bouton. Car dans ce cas, l’irritation s’aggrave et peut s’infecter. A savoir : tant que le bouton est présent, les démangeaisons ne disparaissent jamais complètement.

Le saviez-vous ?

Seules les femelles piquent pour aspirer le sang (source de protéines) dont elles ont besoin pour amener leurs œufs à maturation.

1. Soulager une piqûre de moustique : des solutions naturelles

Ça y est le bouton rouge est apparu et les démangeaisons  commencent. Ça gratte, ça pique, ça chauffe .

Votre premier réflexe avant tout :

  • Lavez la piqûre de moustique avec de l’eau et du savon
  • Appliquer une source de chaleur au plus proche de la piqûre (compresse avec de l’eau chaude) ou à l’inverse un glaçon

a. Massez tout de suite avec :

  • L’huile essentielle de Lavande aspic : en cas de piqûre de moustique , ayez toujours avec vous un flacon d’huile essentielle de Lavande aspic (Lavandula latifolia spica).
    . Mode d’emploi : appliquer immédiatement sur la piqûre 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de Lavande aspic qui calme la douleur et les démangeaisons . Masser légèrement et renouveler 3 ou 4 fois dans la demi-heure qui suit.
    Pour les enfants : diluez 1 goutte d’huile essentielle pour 3 gouttes d’huile végétale de Calendula.
    Attention : ne pas utiliser l’huile essentielle de Lavande aspic chez la femme enceinte, allaitante ou l’enfant de moins de 3 ans sans l’avis du pharmacien.

Il existe également un mélange tout fait d’huiles essentielles extrêmement efficace le Tégarome Dr Valnet : à avoir dans sa trousse à pharmacie pour toutes les petites urgences

  • ou La « solution piqûre PHC » : le remède naturel ultra efficace de notre pharmacie
    Formulé à la pharmacie, ce mélange réalisé à base de Teinture-mère de Calendula, de Teinture-mère de Ledum palustre et d’Apis mellifica 5 CH apaise immédiatement les démangeaisons, et calme les gonflements.
    Mode d’emploi : appliquer sur la piqûre toutes les heures 3 à 5 fois de suite.
  • En complément, appliquez le roll-on Dapis Boiron  (à base d’huile essentielle de lavande et géranium) 2 à 3 fois par jour, idéal pour les petites démangeaisons ou un gel d’Aloe vera également très bon cicatrisant, adoucissant et hydratant.

b. Prendre rapidement dans votre trousse homéopathique de voyage les trois tubes suivants :

Mode d’emploi : Faire fondre sous la langue 3 granules de chaque deux fois de suite la première heure puis espacer toutes les deux heures jusqu’à amélioration (à distance des repas et de la menthe)

Astuces PHC :
– Prendre 3 granules de la formule toute faite PHC piqûres d’insectes
– Découvrez la trousse homéopathique de l’été

c. En ballade, frottez la piqûre de moustique avec du Plantain.

Apprenez à reconnaître cette petite plante que l’on trouve très facilement un peu partout au ras du sol : pelouses, champs, talus…
Ses vertus anti-allergiques calment rapidement la douleur et les démangeaisons.

Comment utiliser le plantain après une piqûre de moustique ?
Prendre quelques feuilles et les froisser pour en faire sortir le suc. Appliquer sur la peau comme une compresse, toutes les 30 minutes.

2. Eloignez « naturellement » les moustiques : les astuces

  • Vaporiser sur les vêtements  (également draps et oreillers) ou diffusez dans l’air ambiant l’huile essentielle de Citronnelle, d’Eucalyptus citronné mais jamais à même la peau. Verser ces huiles essentielles dans une petite coupelle près de votre lit.
  • Appliquer sur la peau (chez l’adulte) le fameux Piquarom de Pranarôm, un mélange d’huiles essentielles deux en un qui éloigne les moustiques et qui apaise les démangeaisons et les peaux rougies en cas de piqûre.
  • Pour protéger les bébés, appliquer une eau florale à base de lavande. Entourer leur lit ou le berceau d’une moustiquaire.
  • Disposer des bouquets de feuilles de menthe dans la maison.
  • Porter des vêtements amples et épais : éviter les couleurs brillantes et foncées.
  • Ne pas de laisser traîner des récipients remplis d’eau stagnante, lieu propice pour le développement des larves.
  • Eviter les produits cosmétiques trop parfumés : les parfums (et la transpiration !) attirent les insectes.
  • Garder clos la chambre, éteindre les lumières. Pas de sieste, ni de nuit sans moustiquaire.

3. Allô Docteur ?

Les piqûres de moustique en Europe sont habituellement sans grandes conséquences.
Si vous partez dans des pays où les moustiques transmettent des maladies graves (paludisme) et ou les risques sanitaires liés aux piqûres de moustique sont bien connus : Chikunguya, virus Zika, Dengue, pensez à vous protéger et à faire le point avec votre médecin traitant.
Lorsque les piqûres de moustique sont localisées et qu’il n’y a pas de complication, ni surinfection, l’homéopathie, les huiles essentielles peuvent soulager rapidement.

Une visite chez le médecin s’impose en cas  :

  • De piqûres multiples, notamment sur le visage.
  • D’augmentation du diamètre de la zone piquée (plusieurs centimètres)
  • D’allergie (gonflement important, enflé, rougeurs)
  • De surinfection : les piqûres ne se résorbent pas mais au contraire s’amplifient, s’infectent

En savoir plus :
« Soulager une piqûre de moustique avec 4 remèdes naturels » (santemagazine.fr)
« Piqûre d’insecte : la réponse expresse « homéo + aroma » » (homeomalin.com)
« Soulager les piqûres d’insectes avec l’homéopathie » (homéopathie.com)
« Piqûres d’insectes, les soulager par l’homéopathie » (homeophyto.com)
« Moustiques vecteurs de maladies » (social-sante.gouv.fr)
« Maladie à virus Zika » (diplomatie.gouv.fr)
« Ma Pharmacie naturelle », livre du Dr Yves Donadieu (Editions J’ai Lu- Bien-Etre).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
error

Vous aimez notre blog ? Faites le savoir !

Pinterest