Page d'accueil > ACTU SANTE > Lutter contre les allergies aux pollens avec les huiles essentielles et les hydrolats

Lutter contre les allergies aux pollens avec les huiles essentielles et les hydrolats

Allergies aux pollens

Article écrit par Philippe Banel – Aromatologue

Si la pollinisation est indispensable à la pérennité du règne végétal, force est de reconnaître que nos systèmes immunitaires sont de plus en plus nombreux à répondre violemment aux allergènes qui accompagnent le renouveau printanier. La résistance aux pollens est devenue tout aussi difficile pour le citadin face à une pollution permanente que pour un cultivateur, plus proche des végétaux et confronté aux pesticides !

Un nez qui coule et des éternuements à répétition, les yeux qui grattent et la gorge sèche sont autant de signes de réactions allergiques, parfois envahissantes, bien difficiles à maîtriser.

L’Aromathérapie peut vous soutenir efficacement contre ces rhinites et larmoiements allergiques grâce à ces deux gestes…

Allergies aux pollens

1- Voie buccale

Deux Huiles Essentielles (HE) connues pour leurs propriétés antihistaminiques et anti-inflammatoires pour mieux gérer les réactions allergiques dès les premières manifestations de l’inconfort :

  • HE Estragon Artemisia dracunculus
  • HE Katrafay Cedrelopsis grevei

Posologie:

Dans une cuillère à soupe d’Huile Végétale comestible (Noyau d’Abricot, Colza, Olive…), verser 1 goutte de HE Estragon et 1 goutte de HE Katrafay. Mettre en bouche et conserver quelques secondes sous la langue avant d’avaler.

2 prises par jour : le matin à jeun et le soir au coucher, 5 jours sur 7 pendant la période de pollinisation.

Contre-indications:

Proscrire pendant la grossesse et l’allaitement, et avant l’âge de 7 ans.

2- Irritations oculaires

 En association avec la voie buccale, deux Hydrolats (HA) pour soulager immédiatementles yeux qui piquent et évacuer les allergènes :

  • HA Camomille romaine, également appelée Camomille noble
  • HA Camomille allemande, également appelée Camomille matricaire

Il est possible d’utiliser un seul Hydrolat ou d’associer les deux à parts égales.Remplir un petit vaporisateur de sac avec le ou les Hydrolats choisis. Puis ajouter une petite pincée de sel. Secouer énergiquement afin de dissoudre le sel qui permettra aux hydrolats de se rapprocher de la salinité des larmes pour une meilleure tolérance oculaire.

Posologie:

Vaporiser à la demande dans les yeux grands ouverts dès que l’inconfort se manifeste. Renouveler à volonté tout au long de la journée en fonction des situations et des sensations.

Contre-indications:

Porteurs de verres de contacts : retirer les verres avant toute vaporisation dans les yeux.

À noter:

Les Hydrolats se conservent au frais lorsque vous ne les utilisez pas. Le mélange HA + sel à emporter avec vous doit être utilisé dans les 10 jours. Plutôt aérer les pièces à vivre le matin qu’en soirée, où l’air est saturé par les allergènes dispensés par les végétaux dans la journée.

Solutions antihistaminiques

L’Aromathérapie propose d’autres solutions antihistaminiques, mais seul un professionnel de santé saura les adapter aux intolérances de chacun.
Par ailleurs, les conseils ci-dessus ne se substituent en aucun cas à une consultation médicale qui peut être nécessaire en fonction de vos symptômes.

Retrouvez les fondamentaux de l’Aroma : www.aromaconseil-france.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *