Des teintures mères de plantes : la qualité, exigence numéro 1

Les 10 teintures-mères les plus utiles

En savoir plus sur la teinture mère

Dans la panoplie des méthodes naturelles nous permettant de nous soulager, citons la teinture mère.  Elle permet de soigner certains maux du quotidien en fonction de la plante choisie.

Régulièrement utilisée en phytothérapie, la teinture mère (ou teinture alcoolique) est une solution hydro-alcoolique provenant d’un mélange de plantes fraîches et d’alcool.

Pour obtenir cet élixir naturel, la plante doit macérer dans de l’alcool de grain pur entre 60 et 95°. Pour favoriser l’obtention de principes actifs de la plante, le mélange est remué régulièrement et reste à l’abri de la lumière.  Après 3 semaines de macération, l’ensemble est filtré pour récupérer un liquide ou teinture, vierge de tout débris de la plante.

Pas de teinture mère sans contrôle

Comme la teinture mère est perçue comme la base des traitements homéopathiques et  est couramment exploitée en phytothérapie, elle fait l’objet d’une codification et  n’est pas sans faire l’objet de la part des laboratoires de contrôles très sérieux. Ces derniers doivent obtenir une certification BPF ou « Bonnes pratiques de fabrication » délivrée par l’Agence du médicament.

Les 10 teintures-mères les plus utiles

Utilisation de la teinture mère 

  • Solution buvable pure ou diluée dans peu d’eau, 20 à 50 gouttes par jour selon avis de votre pharmacien
  • Gargarisme ou comme bain de bouche
  • Application sur la peau à l’aide d’une compresse imbibée.

La pharmacie homéopathique PHC vous rappelle que l’emploi prolongé d’une teinture doit toujours se faire sous-contrôle médical. Certaines contre-indications spécifiques à chaque personne sont à prendre en compte. Les végétaux renferment tous des principes actifs qui peuvent ne pas réussir à certaines personnes et interagir sur des médicaments, voire annuler tous leurs effets. L’avis des pharmaciens de PHC est donc souhaitable avant toute utilisation.

Pour rappel, certaines teintures mères ne doivent pas être avalées.

Ne pas avaler : Arnica Montana, Calendula officinalis, Ledum palustre, Symphytum officinale, Thuya occidentalis, teintures mères destinées à la voie cutanée.

Destinées au bain de bouche : Phytolacca decandra et Plantago Major.

A titre d’illustration, votre pharmacie homéopathique PHC vous propose en son site en ligne :

Pour soigner et apaiser les insomnies légères et les troubles de l’anxiété, choisissez la teinture mère Aubépine (Crateagus Oxyacantha).

  • Asthénie : 20 gouttes, 3 fois par jour.
  • Troubles du sommeil : 20 gouttes, 3 fois par jour et 40 gouttes au coucher.

Ce produit est un médicament. Prenez toutes les dispositions nécessaires relatives à son utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *