Page d'accueil > 100% HOMEO > Allergie au soleil : symptômes, prévention et traitements

Allergie au soleil : symptômes, prévention et traitements

Allergie au soleil : symptômes, prévention et traitements

L’allergie au soleil fait partie des bobos de l’été dont on se passerait bien. Elle touche principalement les femmes, 1/10 entre 18 et 50 ans soit 900 000 personnes chaque année. Voici ce qu’il faut savoir sur l’allergie au soleil avant de partir bronzer en France ou ailleurs.

 

1.Comment reconnaître une allergie au soleil ?

Avant tout, on peut être victime d’une allergie au soleil sans passer ses vacances dans le désert ! En clair, l’allergie au soleil est liée à une mauvaise réaction de la peau au rayon du soleil.

On appelle aussi cette allergie la Lucite Estivale Bénigne ou CEB et prend la forme :

  • De petits boutons et tâches rouges.
  • Principalement sur le décolleté, le cou, les avant-bras et le dessus du pied, le visage est épargné.
  • Qui entraîne de forte démangeaison… cela gratte beaucoup. On parle d’urticaire.

Allergie au soleil : symptômes, prévention et traitements

Attention, ce n’est pas un coup de soleil (peau brûlée) car il n’y a pas de boutons dans les coups de soleil, ce sont des plaques rouges qui blanchissent sous la pression des doigts.

Allergie au soleil : symptômes, prévention et traitements

L’allergie solaire est proportionnelle aux nombres de rayons reçus par la peau, donc on la rencontre plus fréquemment l’été.

 

2. Pourquoi avons-nous une allergie au soleil ?

Parce que notre peau n’était pas prête à recevoir autant de rayons et ce pour plusieurs raisons :

  • Peau très blanche sans graine de mélanine capable d’arrêter les rayons du soleil.
  • Début du bronzage mais pas assez bronzé pour protéger la peau à une forte exposition.
  • Une crème protectrice non adaptée donc qui ne protège pas des UVA
  • Prise d’un médicament dit « photosensible »

 

3. Qui est à l’origine d’une allergie au soleil ?

La communauté scientifique incrimine les UVA  provenant des rayons du soleil.

Allergie au soleil : symptômes, prévention et traitements

 

4. Sommes-nous égaux face à une allergie au soleil ?

Non, cela dépend de votre type de peau et/ou de la durée de l’exposition.  Donc, ces boutons peuvent disparaître au bout de 8 jours dès que le bronzage est suffisamment protecteur et d’autres en perdent leur sommeil tellement cela gratte !

Dans 90% des cas, la Lucite Estivale touche les femmes entre 18 et 50 ans.

 

5. Comment se protéger de l’allergie solaire ?

  • Exposer vous au soleil petit à petit quel que soit votre type de peau. Les peaux mats se sentent plus protégées et se font donc piégées !
  • 15 jours avant un départ vacances, utiliser l’association Acérola (vitamine C), Sélénium et une formule bronzage type Bronzage PHC contenant du Beta carotène et Lycopène Les antioxydants et les caroténoïdes protègent des UVA.
  • Hydrater un maximum votre peau.
  • Prenez de l’homéopathie en prévention si vous avez déjà connu des épisodes d’allergie au soleil avec la formule Allergie Soleil Homéopathie PHC. En effet, après un premier épisode, cela risque de revenir. Et si votre maman avait ces soucis, vous pourriez également le rencontrer.
  • Faite le point de vos traitements s’il y a un médicament à risque de photosensibilisation.
  • Si nécessaire, faites des séances d’UV pour préparer en douceur votre peau aux rayons du soleil.
  • Ne partez pas sans un crème solaire efficace dans votre valise soit anti-UVA, UVB et anti-infra rouges.

 

6. Quel traitement contre une allergie solaire ?

  • Stopper votre exposition, couvrez- vous afin de laisser votre peau « respirer » un peu après cette agression à laquelle elle a réagit.
  • Face à vos démangeaisons vous pouvez utiliser un antihistaminique tel que le Zyrtecset.
  • En homéopathie contre les allergies au soleil, nous vous conseillons :

. Sol 15 CH
. Urica urens 7 CH
. Apis mellifica 9 CH
. Myristica sebifera 5 CH

Si vous avez une sensation de gonflements, des démangeaisons insupportables ou des difficultés à respirer, consultez sans tarder un médecin.

7. Autres réactions de la peau au soleil ?

N’oubliez pas que les poussées d’Herpès par exemple peuvent être liées à une exposition solaire. Utilisez la souche Vaccinotoxinum en prévention.

  • Les coups de soleil sont à éviter.
  • Le soleil provoque un vieillissement prématuré de la peau et des cancers.
  • C’est un ami dont il ne faut pas abuser.

En savoir plus :
« Le soleil et la peau » (dermato-info.fr)
« L’information au service de la protection solaire » – Association sécurité santé (soleil.info)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
error

Vous aimez notre blog ? Faites le savoir !

Pinterest