Pharmacie francaise spécialisée en homéopathie médecine douce et préparations magistrales
Mes besoins A B C D E F G H I J K L M N O P R S T V Z
Besoins : A B C D E F G H I J K L M N O P R S T V Z
ECONAZOLE 150mg ovule
ECONAZOLE 150mg ovule
Code : 3400936726802 - Visuel non contractuel - ECONAZOLE 150mg ovule
Ce produit est un médicament sans ordonnance , pour votre sécurité, veillez à consulter la notice.

ECONAZOLE 150mg ovule


Biogaran

Boîte d'une ovule à libération prolongée
Ce médicament contient du nitrate d'éconazole : un antifongique et antibactérien.
Il est utilisé dans le traitement local des mycoses (affections dues à des champignons microscopiques) de la vulve et du vagin parfois surinfectées.

Indisponible, produit non vendu en ligne,
merci de nous contacter au 01 47 27 99 08

ECONAZOLE est un antiinfectieux et un antiseptique a usage gynécologique.


La substance active est :

Nitrate d'éconazole.......................................150 mg
Pour un ovule à libération prolongée
  

Les autres composants sont :
Galactomannane, silice colloïdale anhydre, glycérides hémisynthétiques solides, énantate de stéaryle.
      Dans la majorité des cas : 1 ovule le soir au coucher en administration unique à introduire profondément dans le vagin, de préférence en position allongée.

      Dans le cas de mycose récidivante ou rebelle supposant des facteurs favorisants, un ovule le soir au coucher et un ovule le lendemain matin.

Conseils pratiques :

Toilette avec un savon à pH neutre ou alcalin.

Le traitement s'accompagnera de conseils d'hygiène (port de sous-vêtements en coton, éviter les douches vaginales, éviter de porter des tampons internes pendant le traitement...) et dans la mesure du possible, de la suppression des facteurs favorisants.

Ne pas interrompre le traitement pendant les règles.

Le traitement du partenaire se discutera en fonction de chaque cas.

Pour traiter les extensions vulvaires ou périanales de la mycose, il est recommandé d'associer aux ovules gynécologiques, un antifongique en applications locales.

Précautions d'emploi :
En cas d'intolérance locale ou de réaction allergique, le traitement sera interrompu.

Le traitement local de la mycose n'est qu'un élément du traitement d'ensemble. Pour éviter les rechutes, la recherche de facteurs favorisants par votre médecin est indispensable.

Ne pas utiliser un savon acide pour l'hygiène locale, l'acidité favorisant la prolifération des champignons.

Ce traitement peut entraîner des sensations de brûlures locales et une augmentation des démangeaisons. Généralement, ces phénomènes cèdent spontanément à la poursuite du traitement. Si les symptômes persistent au delà de 24 à 48 heures, interrompez le traitement et consultez votre médecin.

En cas de doute, il est indispensable de demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Associations contre-indiquées

+ Diaphragmes en latex

Risque de rupture du diaphragme.

Associations déconseillées

+ Spermicides

Tout traitement local vaginal est susceptible d'inactiver une contraception locale spermicide.

Associations faisant l'objet de précautions d'emploi

+ Anticoagulants oraux

Augmentation de l'effet de l'anticoagulant oral et du risque hémorragique.

Contrôle plus fréquent de l'INR.

Adaptation, si besoin, de la posologie de l'anticoagulant oral pendant le traitement par éconazole et après son arrêt.Le traitement local de la mycose n'est qu'un élément du traitement d'ensemble. Pour éviter les rechutes, la recherche de facteurs favorisants par votre médecin est indispensable.

Grossesse - Allaitement :
Ce médicament ne sera utilisé pendant la grossesse que sur les conseils de votre médecin. Si vous découvrez que vous êtes enceinte pendant le traitement, consultez votre médecin car lui seul peut juger de la nécessité de le poursuivre.
L'allaitement est possible en cas de traitement par ce médicament.
Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.
Un conseil, une question ?
01 47 27 99 08
Ce produit est un médicament. Prenez toutes les dispositions nécessaires relatives à son utilisation.
Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.