Page d'accueil > 100% HOMEO > Comment soigner les verrues avec des remèdes naturels ?

Comment soigner les verrues avec des remèdes naturels ?

Verrues, comment les soigner avec des remèdes naturels ?

Plante des pieds, mains, autour des ongles, entre les doigts…voici les principaux terrains de jeux des verrues.

Issues d’un virus affectionnant particulièrement les milieux humides (comme la piscine avec les verrues plantaires), les verrues peuvent disparaître spontanément, elles peuvent aussi devenir gênantes et douloureuses.

 

Rien de grave…mais il faut savoir les combattre dès leur apparition, car plus vous tardez plus elles seront difficiles à faire partir.

Verrues, comment les soigner avec des remèdes naturels ?

Avant de passer à un traitement médical ou chirurgical plus lourd (ce qui n’empêche pas la récidive et le risque de repousse ailleurs), testez les solutions naturelles “anti-verrues” proposées par les pharmaciens homéo-expert de la pharmacie P.H.C.

1.Qu’est-ce qu’une verrue ?

Ce sont des tumeurs épidermiques bénignes très fréquentes provoquées par des virus.

  • Leur durée d’incubation est variable : quelques semaines à plusieurs mois
  • Leur transmission se fait par contact direct ou indirect (eau, chaussures)
  • Leur apparition est parfois liée à une baisse des défenses immunitaires de l’organisme contre les agents infectieux.
  • Elles sont parfois capricieuses, à savoir l’élément verruqueux peut rester unique ou se multiplier

2.Découvrez deux plantes stars : la Chélidoine et le Thuya

Traitez vos verrues plantaires et celles des mains avec les deux plantes stars de la pharmacie : La Chélidoine et le Thuya Occidentalis.
Ceux sont les deux plantes anti-verrues par excellence, également nommées “herbes à verrues ».
Elles sont disponibles sous forme de teinture-mère seules ou associées au sein d’un mélange de gouttes (avec Ficus carica, Salvia officinalis) d’une efficacité remarquable.
Concrètement, il s’agit d’appliquer localement chaque soir  le mélange ou la teinture-mère de Chélidoine ou Thuya sur la verrue à l’aide d’un coton-tige, sans noyer la verrue ni sans déborder sur la peau saine…et ce jusqu’à disparition.

3.Ayez le réflexe malin en combinant un traitement homéopathique et du Magnésium

Pour continuer dans le registre des solutions naturelles, nous vous proposons :

Vous pouvez ajouter selon la verrue :

  • Verrues volumineuses, surtout situées au niveau des pieds :  2 granules d’Antimonium crudum 5CH, 3 fois par jour
  • Verrues situées autour des ongles : 2 granules de Graphites 5CH, 3 fois par jour.
  • Verrues planes, molles, localisées plutôt sur le dos des mains et aggravées par l’humidité : Dulcamara 5CH, 2 granules 3 fois par jour.

4.Une autre alternative avec les huiles essentielles

Les bienfaits des huiles essentielles sont nombreux. Il s’agit dans ce cas de poser une goutte d’huile essentielle de Citron et de Sarriette des montagnes sur la verrue (sans déborder) matin et soir pendant 3 à 4 semaines.

Nota des homéo-experts : Les verrues sont dues à des virus, elles sont donc contagieuses. A chacun et chacune sa propre serviette et ses chaussettes.
Un mot d’ordre : la patience. Les verrues peuvent mettre des mois à disparaître.
Enfin, dans le cas d’une verrue douloureuse, qui saigne, installée depuis trop longtemps, localisée au niveau génital, n’hésitez pas : appelez votre médecin ou dermatologue.

En savoir plus :
Lisez les articles suivants sur les verrues :
– « Les remèdes de grand-mères… » (allodocteurs.fr)
– « Un nombre incroyable de solutions » (santenatureinnovation.com)
Le dossier de l’Assurance Maladie (ameli-sante.fr)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
error

Vous aimez notre blog ? Faites le savoir !

Pinterest