Stressé, hyperactif : quelles conduites adopter face à mon enfant ?

Stressé, hyperactif et surexcitation vont souvent de pair. Vous-même adulte vous pouvez parfois être speed, angoissé et stressé dans votre vie quotidienne selon les événements de la journée. Votre enfant peut également connaitre ce sentiment.

1. Pourquoi mon enfant est stressé ou énervé ?

C’est LA question à se poser avant de lui administrer quelque produit que ce soit même en homéopathie. Et ce sont des pharmaciens homéopathes qui vous le disent !
En effet, si des remèdes naturels peuvent aider un enfant au comportement dit inadapté, à passer un cap délicat ou autre, il faut avant tout tenter de comprendre le comportement de votre enfant, et ce n’est pas forcément chose aisée.

Car les causes sont nombreuses, en voici quelques-unes :

  • Les oxyures, ce parasite intestinal qui gratte les fesses et rendent nos enfants nerveux et excités. Un simple traitement allopathique ou homéopathique réglera ce souci.
  • Savez-vous que la surdité néonatale touche 1 enfant sur 1000 ? Rendu obligatoire en termes de dépistage, il n’est pas rare de passer à côté. Soyez en alerte à ce niveau-là et surtout si votre enfant a été sujet à des otites à répétition pendant ses premières années de vie.
  • Pensez également à effectuer un bilan psychomoteur. 20% des enfants souffrent de troubles de l’apprentissage mais peu ont la chance d’avoir un diagnostic !
  • L’enfant va rencontrer des difficultés à l’école et le mettre en état de stress sans pour autant pouvoir l’exprimer. Et nos enseignants sont peu formés à la psychomotricité, ni même à l’orthophonie.
  • Faites un point sur le temps passé devant des écrans et pire devant des jeux vidéo un peu violent. Oui, nous élevons la première génération d’enfants connectés et on doit s’adapter. Le zéro écran est une pure utopie, recommandation ne pouvant que nous culpabiliser. Des écrans oui, mais pas trop. Et selon l’enfant. Les actifs ont besoin de courir et de jouer. Vous n’aurez donc pas trop à batailler. Les plus calmes, les plus rêveurs vont adorer se cocoonner à la maison face à leur tablette. Donc, quelques principes et surtout on s’adapte à chaque enfant.Stressé, hyperactif : quelles conduites face à mon enfant ?
    Attention aux images violentes. Cela peut être source d’angoisse…Quand la maman de Babar meure tuée par des chasseurs, et bien même si c’est un dessin animé, il faut accompagner l’enfant dans ce qu’il visionne (du vécu, vous l’aurez compris !)
  • Accepter les changements sociétales : nos enfants sont une génération « zappeur » et de l’immédiateté… tout, tout de suite (merci internet !). Alors, il est plus difficile de les frustrer d’où parfois crise et angoisse.
  • Autre piste : 5% des enfants de 3 ans ont des troubles du langage et 6% des 5-11 ans des troubles de la coordination.Stressé, hyperactif : quelles conduites face à mon enfant ?
    Un bilan orthophoniste est également une piste à explorer car un enfant en difficulté scolaire est un enfant souvent stressé. Certains sont capables de se « sur-adapter » en classe et décompense à la maison…ou le contraire.
  • Pensez aussi à la précocité, mieux diagnostiquée chez le garçon qui sera plus « physique » dans l’expression de son mal être que la fille.
  • L’effet miroir : comment réagissez-vous face à une situation stressante ? Toujours dans le calme ?Stressé, hyperactif : quelles conduites face à mon enfant ?
    L’enfant va mimer nos attitudes. Notre « exemplarité » va donc compter.
    Dur dur…d’être parent !
N’oubliez pas que votre enfant n’exprimera pas son stress avec des mots, calmement. Cela passera par son corps, son comportement, des attitudes. A décoder et cela n’est pas simple.

2. L’enfant hyperactif : le Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité TDAH

C’est un trouble d’origine neurobiologique qui touche entre 3 et 5% de la population générale. Nombre d’adultes sont atteint de TDAH sans le savoir. Mal connu et sous-diagnostiquer ou sur diagnostiquer, seul un spécialiste de l’enfant peut poser ce type de diagnostic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *