Quels sont les signes d’alerte du diabète chez un enfant ?

campagne 2014 diabète chez l'enfant

Voici une réelle question sachant que les retards de diagnostiques du diabète sucré chez l’enfant mettent en jeu son pronostic vital. Les parents doivent connaitre certains signes d’alerte afin de permettre une prise en charge précoce de leur enfant. Les parents ont un déficit d’informations sur le sujet car « on ne veut pas les inquiéter ». Notre expérience au comptoir démontre le contraire.

L’absence de « repères » crée de nombreuses angoisses chez les parents les précipitant aux urgences plus que nécessaire.

Nous aborderons différents thèmes en pédiatrie. Le premier est donc le diabète (diabète de type 1).

1. Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète de type 1 est un manque d’insuline. L’insuline, fabriquée par le pancréas, sert à transformer le sucre que nous mangeons. Il transforme le sucre en « carburant » pour être utilisé par les cellules de notre corps. Si le pancréas est malade, il ne fabrique plus d’insuline. De ce fait, le sucre reste dans la circulation sanguine, ne pouvant plus être utilisé par les cellules. Le taux de sucre dans le sang augmente. Quand il sera trop élevé, les reins vont éliminer cet excès. Le sucre va donc dans les urines. Le corps va donc aussi éliminer beaucoup d’eau ce qui entraîne la sensation de soif. Mais le corps a besoin d’énergie. Il va donc se tourner vers les graisses. En transformant les graisses en « carburant » le corps fabrique aussi des corps cétoniques, dont l’excès entraîne un coma pouvant être mortel.

2. Combien d’enfants sont concernés ?

Plus de 20000 enfants sont concernés en France par un diabète de type 1.

Depuis 15 ans, le nombre d’enfants concernés augmente avec des différences selon les régions, sans qu’une explication puisse être donnée. Les enfants concernés sont aussi de plus en plus jeunes (moins de 5 ans).

Le diabète de type 1 concerne 1 enfant sur 10 000.

affiche-campagne-diabete-enfant-2014

3. Pourquoi faut-il le dépister le plus vite possible ?

Le diabète peut être une urgence médicale c’est-à-dire mettre en danger la vie de l’enfant. En effet, le corps fabrique des corps cétoniques qui sont toxiques pour l’organisme. C’est acidocétose. Or cette acidocétose, dangereuse, peut être évitée si la maladie est diagnostiquée suffisamment tôt.

4. Quels sont les signes ?

C’est simple. L’enfant se met à avoir très soif

Un enfant qui boit beaucoup d’eau, en soit, rien d’inquiétant. C’est son changement d’habitude qui doit vous alerter. La nouvelle fréquence de sa soif est donc le signe d’alerte clef d’un diabète.

Les signes à connaître :

  • L’enfant demande très très souvent à boire
  • Il fait souvent pipi
  • Il refait pipi au lit après une période de propreté nocturne
  • Il perd du poids malgré un appétit normal
  • Il est fatigué
  • Il a mal au ventre

5. Parlez-en à votre pharmacien

L’avantage du pharmacien est son accessibilité. Nul besoin de rendez-vous pour obtenir l’avis d’un professionnel de santé. Il saura vous écouter et vous conseiller.

Ce que nous pouvons vous dire est de suivre votre instinct de parent. Il a été prouvé qu’une maman ou un papa avait souvent raison.

6. Que va faire le médecin ?

En cas de doute, le médecin va juste vous demander de ramener les urines de votre enfant afin de faire un test avec une bandelette urinaire. Si du sucre (glucose) est détecté dans les urines, il fera la demande d’une prise de sang afin de pousser plus loin les investigations.

Pour plus d’informations :  www.enfance-adolescence-diabete.org et www.ajd-diabete.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *