Vitamine D et Covid-19 : diminution du risque de complications et de décès.

Dès le 22 mai dernier l’Académie nationale de Médecine s’était prononcée sur le sujet : "La vitamine D ne peut être considérée comme un traitement préventif ou curatif de l’infection due au Sars-CoV-2 ; mais en atténuant la tempête inflammatoire et ses conséquences, elle pourrait être considérée comme un adjuvant à

lire l'article en entier